Foot - L1 - Vainqueur à Angers, Saint-Étienne met fin à une série de 7 défaites d'affilée en Ligue 1

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Saint-Étienne s'est imposé ce mercredi sur la pelouse d'Angers (1-0), en match en retard de la 20e journée de Ligue 1. Les Verts reviennent à 5 points de Bordeaux (17e). Battu lors des sept derniers matches de Ligue 1, Saint-Etienne, auteur d'une très bonne partition a enfin retrouvé le chemin de la victoire à Angers (1-0), ce mercredi en match en retard de la 20e journée, grâce à un but contre son camp de Batista Mendy (43e). Un succès mérité, qui lance véritablement l'opération maintien des verts. lire aussi Le film du match La réaction était attendue, et elle a eu lieu côté stéphanois au stade Raymond-Kopa. Après une entame de match avec de bonnes intentions, les hommes de Pascal Dupraz ont failli se faire surprendre dès la 3e minute sur une tête d'Ismaël Traoré, sauvée sur sa ligne par Bakary Sako. Un coup de chaud qui ne va pas refroidir les Stéphanois dans leurs velléités de jeu. Si les verts n'ont tiré que six fois au but lors de la première période, ils ont séduit dans le jeu. Ligne haute, pressing à la perte de balle, récupération haute, les joueurs de Dupraz ont mis tous les ingrédients nécessaires pour inverser la spirale négative en Championnat qui dure depuis deux mois. Le retour au milieu de terrain de Ryad Boudebouz, si important dans la construction, leur a permis de tenir le ballon, chose trop peu vue face à l'OL (0-1). Angers n'a pas trouvé de solutions durant la première demi-heure. Des Verts solidaires Après trente premières minutes convaincantes, les verts ont vu Bakary Sako, touché, être contraint de céder sa place. Denis Bouanga, tout juste revenu de la CAN après l'élimination du Gabon, a fait son grand retour (38e). Dominateurs durant toute la première période, les Stéphanois ont alors baissé la garde durant les cinq dernières minutes. Mais Pereira Lage et Ninga n'ont pas trouvé le cadre. Une réussite défensive, suivie de la libération offensive. Après un très débordement côté gauche, Yvann Maçon s'est défait de Manceau, et a vu son centre poussé au fond des filets par le malheureux Batista Mendy (43e). La juste récompense d'une première mi-temps aboutie, pleine de bonnes intentions. lire aussi Le classement de Ligue 1 Au cours de la seconde période, l'intensité du pressing stéphanois va s'estomper. Mais les plus grosses occasions seront vertes, par Bouanga (47e) et Nordin (63e). Face à une équipe solidaire, Angers ne parviendra pas à se montrer dangereux, et à véritablement inquiéter Paul Bernardoni, dernier rempart d'une défense solide et regroupée. Saint-Étienne a tenu et s'est finalement imposé (1-0). Son premier succès en Ligue 1 depuis le 21 novembre à Troyes (1-0). Les Verts, toujours lanterne rouge, reviennent à cinq points de Bordeaux premier non relégable, et lancent enfin leur opération maintien.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles