Foot - L2 - Auxerre arrache le nul face à des Caennais revigorés en Ligue 2

·2 min de lecture

Dans un match marqué par la grave blessure de Mehdi Chahiri, le SM Caen n'a pas su profiter de son regain de forme et de l'apathie de l'AJA (2-2). Ce dernier peut se contenter de ce point. Après sa défaite sur la pelouse de Dijon (1-3) dans le derby bourguignon, il y a quinze jours, l'AJ Auxerre avait beaucoup à se faire pardonner auprès de ses supporters. Ce ne fut pas vraiment le cas au cours de la quasi-totalité de la première période avec une équipe à l'envers, fébrile en défense et moins juste techniquement qu'à l'accoutumée. Caen, bien regroupé, défendant en avançant, avec des sorties de balle précises, aurait dû basculer à la pause avec au moins un but d'avance. Celui en tout cas inscrit par Alexandre Mendy après un mouvement initié par Caleb Zady Sery (13e). lire aussi Le film du match Malheureusement pour l'entraîneur normand, Stéphane Moulin, ses joueurs auront manqué de précision ou de lucidité pour se mettre plus à l'abri. Et n'ont pas eu de réussite avec cette frappe de Hamza Sakhi où le ballon trouvait le montant droit de Rémy Riou puis le dos de ce dernier pour l'égalisation ajaïste (45+1). Grave blessure pour Chahiri La rencontre prenait une tournure dramatique avec la très grave blessure de Mehdi Chahiri, très sévèrement touché à une cheville après un contact avec Théo Pellenard, inconsolable, et logiquement expulsé (53e). À dix, avec les entrées des défenseurs Gautier Lloris et Alexandre Coeff, Jean-Marc Furlan annonçait clairement sa volonté de prendre un point. L'AJA subissait, Donovan Léon sortait une frappe de Johann Lepenant (75e) mais ne pouvait rien sur la tête de Hugo Vandermersch à la suite d'un centre de Jessy Deminguet (76e).

Mais alors que l'on pensait Caen maître de la rencontre, Gaëtan Charbonnier trouvait les gants de Rémy Riou, une minute avant de voir Jubal égaliser à la suite d'un corner de Sakhi (80e). La tension gagnait le terrain et les tribunes, surtout après la décision de l'arbitre Jerôme Miguelgorry de ne pas expulser Vandermersch, auteur d'un acte d'antijeu sur Gaëtan Perrin, parti seul au but (90e+1). Avec ce match nul, Caen s'est sans doute rassuré, surtout dans le contenu. L'AJA, de son côté, marque le pas avec ce deuxième match sans victoire mais reste bien placée aux avant-postes (4e). lire aussi Le classement de Ligue 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles