Foot - L2 - Bastia - Ligue 2 : plusieurs suspicions de Covid-19 à Bastia

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le SC Bastia doit fêter son retour en L2, samedi (15 heures), avec la réception de Nîmes, en ouverture de la saison, le club est confronté à des cas suspects d'infection au coronavirus. Des tests ont été effectués ce jeudi matin. Plusieurs joueurs de l'effectif du SC Bastia, qui doit effectuer son retour en Ligue 2 samedi face à Nîmes, en ouverture de la saison, sont cas suspects de Covid-19, a annoncé ce jeudi l'entraîneur Mathieu Chabert. « On a envie d'y être, ça bouillonne, mais, autant la préparation s'est magnifiquement passée, autant depuis deux, trois jours, on a des embêtements : on a beaucoup de cas suspects, par rapport au Covid, donc on est très, très embêtés », a déclaré le coach au cours d'une conférence de presse dont des extraits ont été diffusés par le club corse sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mathieu Chabert, entraîneur de Bastia (L2) « Il y en a trois ou quatre qui ne sont pas vaccinés, et, comme par hasard, ce sont les cas suspects » Et d'ajouter : « On s'est tous fait tester ce (jeudi) matin, on a sûrement des cas positifs qui vont arriver. On attend les résultats des tests [...], mais il y a une grosse inquiétude. » Selon le technicien, environ la moitié de l'effectif du SC Bastia a reçu deux doses de vaccin et une grande partie de l'autre moitié a été vaccinée une fois et doit recevoir une deuxième dose début août. « Mais il y en a trois ou quatre qui ne sont pas vaccinés, et, comme par hasard, ce sont les cas suspects », a déploré Chabert. lire aussi Ligue 2 2021-2022 : trois joueurs à suivre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles