Foot - L2 - Benoit Cauet nouvel entraîneur de Châteauroux en Ligue 2

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'ancien milieu de terrain de l'OM et du PSG, Benoit Cauet, a été nommé vendredi sur le banc de la Berrichonne de Châteauroux, pensionnaire de Ligue 2. La période des fêtes de fin d'année aura lancé les grandes manoeuvres du côté de la Berrichonne de Châteauroux. Après l'annonce de l'arrivée imminente du prince saoudien Abdullah bin Mosaad dans le capital du club, les dirigeants actuels de la « Berri » ont annoncé le nom de leur nouvel entraîneur. Après la rumeur de l'ancien coach d'Amiens, Luka Elsner, c'est finalement le Français Benoit Cauet (51 ans), ancien milieu passé entre autres par Marseille, Caen, Nantes, le PSG et l'Inter Milan, qui va prendre en charge pour au moins six mois le groupe professionnel. Il succède donc à Nicolas Usaï, limogé mi-décembre.

Le président Thierry Schoen dans un communiqué « Le staff s'est engagé jusqu'à la fin de la saison avec en option une saison supplémentaire en cas de maintien » « Nous vous informons qu'à compter de ce jour, le groupe professionnel est placé sous la responsabilité d'un nouveau staff technique qui aura pour mission d'assurer le maintien de La Berrichonne Football dans le Championnat de Ligue 2 BKT. Le staff s'est engagé jusqu'à la fin de la saison avec en option une saison supplémentaire en cas de maintien » pouvait-on lire dans un communiqué du club, signé du président, Thierry Schoen. Un staff, avec à sa tête Cauet, secondé par Franck Mantaux et Rodolphe Roche, mais où ne figure pas Olivier Saragaglia, adjoint d'Usaï, qui avait fait l'intérim et à qui on a demandé de faire ses valises selon La Nouvelle République. Comme il l'avait fait avec Usaï, qu'il avait côtoyé à Istres, Jérôme Leroy, missionné pour trouver un nouveau coach, a puisé dans son réseau de connaissances quand il était joueur. C'est au PSG, lors de la saison 1996-1997, que les deux hommes se sont connus. Depuis la fin de sa carrière de joueur, à Sion en Suisse en 2006, Cauet avait intégré l'équipe technique de l'Inter Milan, comme entraîneur des jeunes du centre de formation, tout en intervenant comme consultant pour la télévision italienne. Jusqu'ici, sa seule expérience notable d'entraîneur principal s'est déroulée à l'US Concarneau, en National, où il fut entraîneur de janvier 2019 à février 2020. Pour lui comme pour Châteauroux, cette nomination est un gros pari pour relancer le club berrichon, dernier au classement, et qui n'a gagné qu'un seul match sur les onze dernières journées. lire aussi Le Prince qui chérit la « Berri »