Foot - L2 - Chambly, décimé par le Covid, s'inquiète du variant anglais

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le club de Chambly se rend à Clermont avec seulement dix joueurs pros valides et redoute les conséquences du variant anglais du Covid, beaucoup plus contagieux. Jeudi, les résultats des derniers tests au Covid effectués au sein de l'effectif de Chambly avaient déjà établi que le club de l'Oise se déplacerait extrêmement diminué samedi à Clermont (19 heures) pour le compte de la 25e journée de Ligue 2. Avec dix cas de Covid et six joueurs blessés, Chambly a pris la direction de l'Auvergne, vendredi, en car, avec onze pros, cinq jeunes U19 et Vincent Planté, l'entraîneur des gardiens, qui fera office de portier numéro 2 sur le banc camblysien. Un joueur toujours positif après trois semaines Mais le club picard a appris à son arrivée à Clermont, vendredi soir, qu'un onzième joueur, le milieu Bradley Danger, était aussi positif. Pour le moment, la tenue de la rencontre n'est cependant pas remise en cause. lire aussi Le classement de Ligue 2 Tous ces cas de Covid seraient liés au variant anglais du virus, ce qui inquiète particulièrement les dirigeants de Chambly. Touché auparavant, comme d'autres, par la souche « classique » du coronavirus, le club picard estime qu'il se propage cette fois de manière plus contagieuse et plus virulente. Le défenseur Oumar Gonzalez est ainsi considéré comme positif depuis trois semaines.