Foot - L2 - Clermont - Contrat résilié pour les trois Congolais de Clermont

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Eusebio Mbaki, Alexis Banza et Amisi Mununga qui étaient prêtés au club auvergnat jusqu'en juin 2021 espèrent désormais s'entendre avec le Tout Puissant Mazembe pour rester en Europe. Eusebio Mbaki, Alexis Banza et Amisi Mununga ne sont plus liés au Clermont Foot qui les avait accueillis à l'été 2019 dans le cadre d'une convention signée avec le Tout Puissant Mazembe, l'un des plus grands clubs du continent africain. lire aussi Imbroglio à Clermont autour des contrats de trois joueurs congolais Ils avaient signé un contrat professionnel de deux ans, sous forme de prêt. Malgré ce statut, ils ne s'étaient jamais entraînés avec l'équipe dirigée par Pascal Gastien, ce qui est contraire à l'article 507 de la Charte du football professionnel. Ils avaient donc saisi la commission juridique de la Ligue. Un comble pour Jérôme Champagne, l'un des conseillers d'Ahmet Schaefer, le président et propriétaire du club auvergnat, qui nous avait expliqué qu'il n'avait jamais été question que ces trois jeunes joueurs s'entraînent avec le groupe professionnel. Pour les dirigeants de Clermont, le deal était clair, et concernait uniquement un travail de post-formation. Et la signature d'un contrat professionnel était obligatoire pour valider la venue du trio, et lui obtenir les papiers nécessaires. Les joueurs ne nous ont jamais avancé cette version, assurant qu'ils ne seraient pas venus si on leur avait promis autre chose qu'un groupe professionnel. Encore sous contrat avec le Tout Puissant Mazembe Devant la commission juridique qui s'est réunie début octobre, les différentes parties ont avancé l'idée d'une conciliation. Elle a eu lieu, et les joueurs ont accepté de résilier, en échange du versement de sept mois de salaire. Payé à la charte, chaque joueur touchait un peu plus de 2 000 € par mois. Avant de quitter l'Auvergne, et de laisser leur appartement, les trois joueurs attendent d'avoir la somme sur leur compte en banque. Et après ? Avant de quitter le Congo pour Clermont, ils avaient signé un contrat de cinq ans avec le Tout Puissant Mazembe. Dans les faits, ils sont donc encore sous contrat avec le club du très influent Moïse Katumbi. Mais ils n'ont pas très envie d'y retourner, et souhaiteraient obtenir un nouveau prêt, en Europe. Ils discuteraient de cette éventualité avec Frédéric Kitengie, le manager du Tout Puissant Mazembe. Des clubs autrichiens et turcs seraient sur le coup pour les accueillir. Mais le marché des transferts est fermé. Que vont-ils devenir et faire en attendant l'ouverture du marché hivernal ?