Foot - L2 - Un collectif de clubs de Ligue 2 riposte contre la « concurrence déloyale » de Nancy

·2 min de lecture

Selon une information de « MaLigue2 », confirmée par nos soins, plusieurs écuries de L2 ont adressé une lettre à la LFP, à la DNCG et à la FFF pour dénoncer les pratiques de l'ASNL, qui se sert du club belge d'Ostende pour contourner ses restrictions sur le mercato. La contre-attaque s'organise. Dans notre édition de samedi, nous vous expliquions les combines mises en place par Nancy pour recruter certains joueurs. Racheté en décembre dernier mais toujours cerné par la DNCG (encadrement de la masse salariale et interdiction de recrutement à titre onéreux), l'ASNL s'appuie sur le club belge d'Ostende, appartenant au même groupe, pour contourner ses restrictions sur le marché des transferts (via des prêts, dans les règles, pour la plupart). « Le club de l'AS Nancy-Lorraine, institution historique et respectable du football français, est depuis le début de l'année doté d'une nouvelle gouvernance qui contourne allègrement les modalités de recrutement qui lui ont été imposées par la DNCG » Selon une information du site spécialisé MaLigue2, que nous sommes en mesure de confirmer, un collectif de onze clubs de L2 s'est constitué pour rédiger et envoyer une lettre de contestation, datée de vendredi dernier, aux présidents de la DNCG (Jean-Marc Mickeler), de la LFP (Vincent Labrune) et de la FFF (Noël Le Graët) afin de dénoncer une « concurrence déloyale » et « de l'iniquité flagrante qui en découle ». « Le club de l'AS Nancy-Lorraine, institution historique et respectable du football français, est depuis le début de l'année doté d'une nouvelle gouvernance qui contourne allègrement les modalités de recrutement qui lui ont été imposées par la DNCG, à la suite de l'examen de sa situation financière », est-il notamment écrit. Les écuries signataires réclament une réaction des instances, les invitent à prendre de nouvelles mesures et demandent plus particulièrement au patron de la Fédé de « saisir au plus vite le Conseil national de l'éthique dans cette affaire qui porte atteinte à la régularité de la compétition ». Les clubs signataires adversaires de l'ASNL poseront des réserves chaque week-end Et d'ajouter : « En attendant, et sans préjuger d'autres initiatives qui seraient prises tant en direction de nos instances qu'auprès des juridictions compétentes, les clubs signataires poseront dès ce week-end des réserves lorsqu'ils rencontreront l'ASNL, chaque fois que les joueurs concernés par ces opérations se trouveront sur la feuille de match ». Le ton est donné. lire aussi Les résultats de la 2e journée de Ligue 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles