Foot - L2 - « Concurrence déloyale » de Nancy : la LFP répond aux clubs « frondeurs » de Ligue 2

·1 min de lecture

Comme révélé par MaLigue2, la Ligue a répondu ce mercredi aux clubs signataires d'une lettre dénonçant les pratiques de Nancy sur le mercato. Voici le contenu du courrier. Une première réponse est arrivée. Alors qu'une majorité de clubs de Ligue 2 a adressé vendredi dernier un courrier aux présidents de la LFP, de la DNCG et de la FFF pour dénoncer une « concurrence déloyale » de Nancy sur le mercato, la Ligue leur a répondu ce mercredi, dans une lettre dévoilée par le site spécialisé MaLigue2, dont nous confirmons l'authenticité. lire aussi Le mercato de Nancy fâche la Ligue 2 « À ce jour, la DNCG n'a relevé aucune mutation payante réalisée par l'ASNL, ce qui a permis conformément aux règlements de la LFP d'homologuer les contrats conclus et de qualifier les joueurs concernés. Par ailleurs, Nancy est encore en dessous de la limite de la masse salariale fixée par la DNCG », est-il notamment écrit dans ce document de deux pages, signé par le Directeur Général Arnaud Rouger. « La DNCG, dans le cadre du suivi des comptes des clubs et des auditions prévues à l'automne, aura bien sûr toute latitude pour apprécier la situation » « Conscient des enjeux majeurs que vous soulevez, pour l'équité des compétitions de la LFP, mais aussi pour le respect des décisions prises par les Commissions », le dirigeant de la Ligue annonce également que l'instance pourra « parfaitement inscrire à l'ordre du jour de la réunion du CA du 8 septembre prochain la question que vous soulevez ». À savoir la multipropriété des clubs. lire aussi Nancy-Ostende, deux clubs pour des pratiques de transferts discutables Et de conclure : « Enfin, la DNCG, dans le cadre du suivi des comptes des clubs et des auditions prévues à l'automne, aura bien sûr toute latitude pour apprécier la situation et prendre les décisions qui lui semblent les plus adaptées ». La LFP n'a pas prévu de réagir publiquement sur le sujet. Reste à savoir si cela conviendra aux clubs signataires. Dix sont destinataires du courrier : Ajaccio, Amiens, Auxerre, Dunkerque, Guingamp, Grenoble, Le Havre, Paris FC, Rodez et Toulouse. Sachant qu'ils ont été rejoints depuis par d'autres « frondeurs », à l'image de Sochaux, comme évoqué mardi soir sur notre site, et Bastia.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles