Foot - L2 - L'attaquant de Pau Zakaria Naidji, va-nu-pieds du foot

·1 min de lecture

Enfin buteur pour la première fois de la saison face à Guingamp, l'attaquant du Pau FC (L2) Zakaria Naidji a une particularité : il a été formé au foot pieds nus.

Depuis quinze jours, Zakaria Naidji respire mieux. C'est que le joker offensif du Pau FC, bonne surprise de cette saison de Ligue 2, prêté avec option d'achat fin août, attendait de pied ferme son premier but sous ses nouvelles couleurs. « Je ne vais pas dire que j'ai douté mais bon, marquer des buts à mon poste c'est capital. J'avais les occasions, je pêchais sur la finition... »

Heureusement, face à Guingamp (2-0), l'attaquant algérien a enfin débloqué son compteur et répondu de la meilleure manière possible à la confiance que lui maintient son coach Didier Tholot. Car ce dernier le sait, Zakaria Naidji a de l'or dans les pieds. On peut même dire de l'or brut. Rares sont en effet les joueurs du Championnat de France à avoir été, comme lui, formés au ballon... les pieds nus.

C'est sur les hauteurs d'Alger, au sein de l'Académie Jean-Marc Guillou (ancien international français), affiliée au club du Paradou AC (2e actuel du Championnat d'Algérie), que Naidji, repéré adolescent, a fait ses gammes sans crampons pendant cinq ans. L'idée était, sur terrain synthétique, de développer le contact direct avec le ballon.

« Au début, on n'arrive même pas à faire une passe, raconte l'attaquant de 26 ans. On est pieds nus dans le froid, à huit heures du mat... Les deux entraînements quotidiens, et même les matches ! C'était hard mais on s'y fait. J'ai porté des chaussures de foot pour la première fois à 17 ans quand je suis monté en senior. Je n'arrivais plus à courir ! (rires) Maintenant, mon pied a perdu sa sensibilité, c'est du cuir. »

Quand ils ont entendu son histoire, ses coéquipiers palois ont eu du mal à la croire. Passé par le Championnat tunisien et la Liga portugaise, Zakaria Naidji n'affiche désormais qu'un objectif : faire son trou dans le Championnat de France pour enfin retrouver deux autres académiciens pieds nus, Youcef Atal (Nice) et Ramy Bensebaini (Borussia Mönchengladbach) en sélection nationale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles