Foot - L2 - Le SM Caen (Ligue 2) annonce un projet de plan social, une vingtaine de postes concernés

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La direction du SM Caen a présenté ce lundi, devant les représentants du personnel, les grandes lignes d'un projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Celui-ci vise notamment à supprimer une vingtaine de postes. Le SM Caen qui, selon Ouest France, accuserait un déficit structurel d'environ 15 millions d'euros, cherche à réduire ses coûts et réorganiser sa structure à l'échelle de la Ligue 2. Devant les représentants du personnel réunis au sein du conseil social et économique (CSE), la direction du SM Caen a présenté ce lundi matin les grandes lignes d'un « projet de réorganisation de l'entreprise via un plan de sauvegarde de l'emploi », selon les mots du directeur général Arnaud Tanguy (chargé de piloter ce plan), cité par Ouest France. Ce PSE vise à restructurer l'organisation du club avec notamment la suppression d'une vingtaine de postes et la modification de certains autres, alors que Malherbe compte 158 salariés. Seuls les contrats en CDI sont concernés par cette réduction d'effectif. « L'ensemble des secteurs du club sera touché, mais pas avec la même ampleur. » Arnaud Tanguy, directeur général de Caen « C'est principalement la descente en L2 qui nous contraint à nous "restaffer" » Un plan de reclassement, majoritairement externe, doit être organisé avec l'aide d'un cabinet, « pour accompagner les salariés touchés et leur permettre de rebondir au plus vite. » Un plan de départs volontaires doit aussi être inclus. Toujours selon Arnaud Tanguy, « le contexte actuel (lié à la pandémie) a amplifié les difficultés, mais c'est principalement la descente en L2 qui nous contraint à nous "restaffer". Le club est en L2 depuis deux saisons, après 5 saisons de L1 lors desquelles il s'était organisé avec une structure et un fonctionnement de L1. Malgré la descente, il n'y a pas eu d'aménagements de faits, en tout cas sur le nombre de contrats hors sportif, pour s'adapter à l'échelle de la L2. » Des négociations à venir sur les salaires des joueurs En parallèle, le SM Caen poursuit un important travail de réduction de ses coûts de fonctionnement interne, auprès de ses prestataires ou fournisseurs par exemple. Dans le contexte du huis clos dans les stades, des discussions doivent aussi avoir lieu avec les partenaires. La direction va également lancer dès ce mardi des discussions avec les joueurs sur la question de la baisse des salaires. « On va leur expliquer la situation, voire quelle manière pertinente on peut trouver pour aider aussi le club, poursuit Arnaud Tanguy. On peut se dire les choses, après trouver un accord c'est un autre aspect, en tout cas un échange est prévu. »