Foot - L2 - Sochaux surprend Dijon en clôture de la première journée de L2

·2 min de lecture

Sochaux s'est facilement imposé à Dijon (3-1), grand favori du Championnat, pour son premier match de la saison, ce lundi soir. Dijon a complètement manqué son entrée dans le Championnat de L2 en s'inclinant face à Sochaux (1-3), ce lundi soir, au stade Gaston-Gérard, en clôture de la 1re journée. Grand favori pour la montée, le DFCO n'a pas montré grand-chose dans le jeu et a même été dominé dans tous les secteurs par des Sochaliens parfois vraiment séduisants. Les errements de la défense dijonnaise Le score ne dit pas tout de la domination sochalienne de bout en bout de la rencontre. Mieux organisés et plus entreprenants, les joueurs d'Omar Daf ont maîtrisé le tempo du match et se sont procuré les meilleures occasions au cours d'une première période à sens unique (1re, 16e, 21e, 39e). Ils ont aussi profité des erreurs parfois confondantes de la défense dijonnaise, à l'image de Bruno Ecuele Manga ou Christopher Rocchia, latéral aussi dangereux offensivement que défensivement. 1 Sochaux a remporté son premier match de L2 contre Dijon depuis l'instauration de la poule unique en 1993-94, après avoir échoué à gagner les 4 premiers (1 nul, 3 défaites). (Opta) Au retour des vestiaires, Gaëtan Weissbeck a d'abord ouvert le score d'une tête sur un bon centre d'Henry, pas embêté par le pressing de Rocchia (51e). Le capitaine sochalien s'est ensuite distingué en devançant Ecuele Manga avant de buter sur Reynet, mais Kalulu a récupéré le ballon pour marquer à bout portant (74e), pas gêné par le retour des défenseurs dijonnais. Roger Assalé, entré en jeu pour le DFCO, a bien entretenu le suspense en récupérant un ballon perdu bêtement par Kaabouni (84e) pour réduire le score mais Alan Virginius, lui aussi sorti du banc mais côté sochalien, a éteint l'illusion d'un match nul en marquant au bout d'une ultime contre-attaque (90e+7).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles