Foot - L2 - Toulouse arrache le nul contre le PFC, Sochaux pourrait devenir leader de Ligue 2

·3 min de lecture

Menés 2-0, les Toulousains, moins fringants, ont arraché le match nul (2-2) sur la pelouse du PFC en fin de rencontre, ce samedi. En cas de victoire contre Quevilly-Rouen (19 heures), Sochaux pourrait devenir le nouveau leader au classement. Thierry Laurey, l'entraîneur du Paris FC, avait bien préparé son affaire. Un discours prudent toute la semaine et un onze de départ très défensif pour essayer de ne pas prendre de but et de contrer les Toulousains, qui restaient sur une grosse performance face à Auxerre (6-0). lire aussi Le film de PFC - Toulouse Le plan allait fonctionner à la perfection en première période. Si le Téfécé s'est souvent trouvé en possession du ballon, il ne trouva jamais la faille malgré l'activité de Nathan N'Goumou sur son côté droit. À force de se casser les dents sur la défense parisienne, Toulouse pliait une première fois sur l'une des rares incursions parisiennes dans le camp adverse. Une touche, un relais de Warren Caddy qui trouvait Mustapha Name, en position plus haute samedi pour contrer la relance de Stijn Spierings. Le milieu du PFC, en une touche, lançait Morgan Guilavogui surprenait Maxime Dupé avec une frappe croisée (1-0, 35e). lire aussi La 13e journée de Ligue 2 Laurey et le PFC avaient en plus de la réussite avec ce raté de Van den Bommen, servi par N'Goumou, et un ballon qui filait au-dessus à cause d'un faux rebond (43e). Deux minutes plus tard, l'arbitre, Guillaume Paradis, sifflait à tort un penalty. Sur un centre de Florent Hanin, le ballon touchait la hanche de Mikkel Desler avant de rebondir sur son bras. Warren Caddy s'en moquait en aggravant le score (2-0, 45e+1). Les regrets du PFC Les Toulousains repartaient comme au coup d'envoi malgré cet incroyable scénario. Et revenaient rapidement à la marque. Sur un corner de Branco Van den Bommen, Rhys Heakey détournait le ballon et Bafodé Diakité égalisait au second poteau malgré l'intervention de Vincent Demarconnay (2-1, 52e). La pression devenait intense sur le but parisien comme le montraient ces quatre corners de suite (60e). Toulouse butait à nouveau et Demarconnay assurait en détournant le ballon des deux poings sur un coup franc de Van den Boomen (73e). lire aussi Le classement de Ligue 2 Onaiwu (78e) et Ratao (82e) s'offraient deux belles opportunités dans une fin de match enlevé. Le va-tout toulousain s'avérait payant. Sur un raid de Desler, N'Goumou centrait et trouvait Healey dans la surface. L'attaquant enchaînait contrôle du pied droit et frappe du gauche dans le petit filet droit parisien (2-2, 85e). Le ballon allait d'un but à l'autre et Alfarela prenait l'option de la passe, contré par Nicolaisen, vers Gaëtan Laura, au lieu peut-être de frapper (89e). Dans une rencontre au rythme élevé, le Paris FC, longtemps devant, pouvait nourrir des regrets. Toulouse a su élever son niveau de jeu pour revenir au score mais Sochaux, en cas de succès face à Quevilly-Rouen-Métropole, pourrait lui prendre la place de leader.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles