Foot - L2 - Toulouse concède le nul en fin de match face à Guingamp

·2 min de lecture

Malmenés en première période, les Toulousains ont cru forcer la décision après la pause. Mais un but extraordinaire de Youssouf M'Changama a permis à Guingamp d'arracher le nul (2-2). À la pause, il n'y avait rien à dire sur l'avantage que les Guingampais avaient réussi à obtenir sur un but de Frantdzy Pierrot (0-1, 25e). Les joueurs de Stéphane Dumont, emmenés par un impérial Youssouf M'Changama, avaient eu tout bon. Une occupation du terrain efficace et des prises de risque, presque insolentes, sur la pelouse du leader. lire aussi Le film de Toulouse - Guingamp Guingamp n'aura pas fait n'importe dans cette première période en jouant haut, obligeant les Toulousains à jouer vite. Logiquement les Costarmoricains ouvraient le score sur une touche de Maxime Sivis, le latéral très actif sur son côté droit. M'Changama, après un subtil contrôle orienté, trouvait la tête de Pierrot pour le cinquième but cette saison de l'attaquant guingampais. Le TFC était mené à la pause Comme face au Paris FC, la semaine dernière, Toulouse s'est retrouvé mené après une mi-temps sans relief. Les Violets, assez agacés, se sont souvent trop précipités. Desler (14e), Nicolaisen (21e), Ratao (34e) ou Healey de la tête (40e) auront eu des opportunités sans pour autant trouver le cadre des buts de Basilio. Évidemment, Toulouse mettait plus de rythme à la reprise avec une tête de Healey (48e), dans les mains de Basilio, et la frappe de Desler bien à côté (50e). Mais le poteau, sur une tentative de Livolant sur un centre en retrait de Pierrot, sauvait Maxime Dupé et rappelait les Toulousains à la vigilance (51e). Les joueurs de Philippe Montanier avaient pourtant bien repris les choses et la rencontre allait basculer en quatre minutes. La frappe extraordinaire de M'Changama Stijn Sierings d'une frappe sèche à l'entrée de la surface remettait les deux équipes à égalité (1-1, 58e) et Nathan N'Goumou, sur ce qui ressemblait à un centre, trompait Basilio, trop lent sur ses appuis (2-1, 62e). Et quand Dupé s'interposait sur frappe de mule de Pierrot (71e), c'était un signe de plus que le Téfécé avait repris les choses en main. lire aussi Le classement de la Ligue 2 Mais alors que tout le stadium s'apprêtait à fêter ce nouveau succès, Youssouf M'Changama allait faire taire tout le monde. Après un décalage de Pierrot, l'international comorien trouvait la lucarne de Dupé d'une frappe incroyable (89e). Après une première période ratée, Toulouse a cru longtemps à la victoire et risque de perdre sa place de leader en cas de succès de Sochaux à Nancy dans la soirée.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles