Foot - L2 - Troyes et Toulouse se neutralisent lors du sommet de la Ligue 2

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Après avoir été mené au score, Troyes, le leader de la Ligue 2, a sauvé le point du nul face à son dauphin, Toulouse, dans un match spectaculaire. Les deux équipes restent en tête du classement. Bien plus actifs que lors de la défaite mardi à Clermont (1-2), les Troyens ont entamé ce choc avec les meilleures intentions. Au point de vivre un gros temps fort dans les dix premières minutes. Provoquant leur adversaire, Troyes se procurait deux belles occasions par Chambost qui, surpris aux six mètres, voyait sa frappe détournée par Maxime Dupé (6e). Une minute plus tard, le gardien toulousain s'interposait une nouvelle fois sur un coup franc du même Chambost (7e). Dupé, qui réalise une énorme saison, bloquait encore une frappe de Dylan Saint-Louis (10e). lire aussi le film du match Un peu asphyxié, le Téfécé laissait passer le feu et misait sur les contres. Un jeu de transition inhabituel mais qui s'avérait efficace. Brecht Dejaegere profitait d'une perte de balle adverse dans l'axe pour lancer Amine Adli. Le jeune attaquant ne tremblait dans son face-à-face avec Gauthier Gallon pour inscrire son sixième but de la saison (0-1, 15e). Un but qui assommait les Troyens, incapables de réagir vraiment. La machine auboise semblait déréglée avec moins de vitesse, d'impact et des combinaisons trop évidentes pour déstabiliser une défense toulousaine bien en place. L'entraîneur Patrice Garande pouvait même pester de rentrer aux vestiaires avec un seul but d'avance, surtout après un contre que Healey gâchait bêtement (45e+1). L'incroyable raté de Moreira Mais l'entraîneur troyen, Laurent Batlles, a dû remettre certaines idées en place à la pause. Cinq minutes auront suffi à ses joueurs pour retrouver leurs fondamentaux : un long temps de possession, du jeu court, des décalages et Tristan Dingomé égalisait de la tête sur un centre de Gory, lancé par Salmier (1-1, 50e). lire aussi Mercato : Bayo, Laura, Healy, Ba... Ces joueurs de Ligue 2 tant convoités Dans cette rencontre enlevée, Toulouse n'avait dit son dernier mot et Moreira se demandera encore longtemps comment il a pu manquer le ballon, seul, à 50 cm de la ligne, après un travail parfait et un centre d'Adli (66e). Ce choc devenait totalement débridé avec des occasions quasiment à chaque attaque : Raveloson (67e) et Pintor (68e) butaient sur un Dupé royal et, de son côté, Gauthier Gallon se reprenait à deux fois sur un coup franc d'Adli et une frappe dans la foulée de Moreira (74e). Dupé et Gallon ont brillé Maxime Dupé continuait son festival sur une tentative de Raveloson (80e) et Dingomé, bien placé, frappait au-dessus (81e), résumant la volonté farouche des Troyens à faire la décision, quitte à s'exposer énormément. Cela passait très près avec cette tête d'Umut Bozok, sur un centre de Barthelmé, qui trouvait encore les gants d'un Maxime Dupé magistral (90e+2). Troyes pouvait alors nourrir beaucoup de regrets. lire aussi Le classement de la Ligue 2