Foot - L2 - Vainqueur face à Troyes, Grenoble est leader, le Paris FC gagne enfin

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Vainqueurs face à Troyes (2-0), les Grenoblois sont les nouveaux leaders de Ligue 2. Le Paris FC a renoué avec la victoire face à Guingamp (3-2), alors que Toulouse a facilement dominé Pau (3-0). Le choc du haut de tableau entre Grenoble et Troyes s'annonçait pour le moins prometteur. C'est finalement un carton rouge qui est venu débloquer la situation. Après une première période où les deux équipes n'ont pas démérité, l'exclusion de Gabriel Mutombo Kupa (58e), le défenseur de l'ESTAC, a totalement changé la physionomie du match. En supériorité numérique, les Grenoblois ont fait la différence grâce à Mamadou Lamarana Diallo (72e) et Jessy Benet, sur penalty (76e) . Ce succès permet aux hommes de Philippe Hinschberger de prendre les commandes du Championnat. Mais le score ne reflète pas vraiment la physionomie du match. Car avant cela, les deux formations avaient globalement fait jeu égal. Rayan Raveloson avait été le premier à se montrer dangereux pour les visiteurs, suite à une lourde frappe du droit (2e), Moussa Djitté aurait aussi pu ouvrir le score pour les Isérois à la 17e, mais il était légèrement en retard sur le centre de Mamadou Diallo. lire aussi Le film du match Dans la foulée, alors qu'il avait manqué quelques centimètres à Dylan Chambost, le milieu de terrain troyen, pour tromper Brice Maubleu (34e), la réponse grenobloise avait été imminente, mais la frappe enroulée de Jessy Benet manquait de précision. En supériorité numérique peu avant l'heure de jeu, les locaux en ont donc profité pour forcer la décision et s'assurer du même coup la première place du classement. Le Paris FC au forceps Après six matches sans victoire, les hommes de René Girard ont tremblé, mais ils ont fini par assurer l'essentiel face à Guingamp (3-2). Alors que le coach parisien se plaignait d'une fatigue générale au sein de son effectif avant le match, le Paris FC a d'abord été dominé mais a su s'imposer au milieu de terrain pour ouvrir la marque à la 26e minute. Sur une touche de Julien Lopez, Marvin Gakpa a délivré un superbe centre pour Gaëtan Laura, qui n'a pas tremblé face au but. lire aussi Le film du match Mais après avoir creusé l'écart grâce à Marvin Gakpa (63e), les Franciliens ont été bousculés et ont même vu les Bretons revenir au score, grâce à des buts de Guessoum Fofana (66e) et Yeni Ngbakoto (82e). Une jolie reprise de volée de Moustapha Name, à plus de vingt-cinq mètres du but adverse, est toutefois venue délivrer l'effectif parisien (90e+1). Sochaux redémarre Alors que le FCSM restait sur quatre matches nuls en Championnat, les hommes d'Omar Daf n'ont fait qu'une bouchée de Caen, ce mardi soir (4-1). Face à une équipe normande qui avait montré de belles choses face à Grenoble (1-1) et Troyes (0-0), les Sochaliens s'en sont remis à un très bon Bryan Soumare pour prendre rapidement l'avantage (5e). Malgré la réaction des locaux, qui égalisaient une minute plus tard (6e) par le jeune Alexis Beka Beka (19 ans), les Lionceaux ont su être audacieux et ont fait le break avant la mi-temps, grâce à une réalisation d'Adama Niane (35e), et un doublé de Bryan Lasme (36e et 44e).

La bonne opération de Toulouse En déplacement au Stade du Hameau, à Pau, Toulouse a confirmé sa belle forme du moment. Alors que le Gallois Rhys Healey a inscrit son huitième but de la saison à la 29e minute suite à une passe décisive d'Amine Adli, les hommes de Patrice Garande en ont rajouté une couche en seconde période. D'abord grâce à Kelvin Amian (59e), le défenseur du TFC, puis à Kouadio Kone, le jeune milieu de terrain toulousain (19 ans), qui a mis un terme à tout suspense (84e).

Les autres résultats de la 17e journée Amiens et Ajaccio ont fait match nul (0-0). Clermont s'est imposé sur le terrain de Châteauroux (1-0). Auxerre a dominé Dunkerque à l'extérieur (1-0). Le Havre et Rodez n'ont pas réussi à se départager (1-1). Tout comme Nancy et Chambly (3-3).