Foot - League Cup - League Cup : Manchester City conserve son titre face à Aston Villa

L'Equipe.fr
L’Equipe

En dominant Aston Villa à Wembley (2-1), Manchester City a remporté la Coupe de la Ligue pour la septième fois de son histoire, la troisième de rang. Agüero et Rodri ont été les buteurs des Citizens. Déjà vainqueur des deux précédentes éditions de la Coupe de la Ligue, Manchester City a conservé son bien face à Aston Villa (2-1), ce dimanche à Wembley. L'affiche promettait d'être déséquilibrée, entre la meilleure attaque (68 buts pour City) et la plus mauvaise défense (52 buts encaissés pour Villa) de Premier League, et la première demi-heure a confirmé cette forme de logique. Le film du match Après un round d'observation, City a accéléré, posé la main sur le jeu et inscrit deux buts, par Agüero (1-0, 20e) et Rodri (2-0, 30e). On pensait alors que la formation de Pep Guardiola allait faire cavalier seul, comme elle y était déjà parvenue à deux reprises cette saison en Championnat (3-0, 6-1). On avait tort. Profitant d'une erreur de Stones, tombé au sol de façon incompréhensible, El-Ghazi a pu centrer pour Samatta, qui a réduit le score de la tête (2-1, 41e). Si les Citizens ont ensuite dominé le plus souvent la seconde période, ils sont restés jusqu'au bout sous la menace d'une frappe contrée ou d'un coup de pied arrêté, et Engels a d'ailleurs bien cru avoir égalisé à la fin du temps réglementaire. Mais sa tête, déviée par Bravo, a heurté le poteau sans franchir la ligne, pour la plus grande tristesse du Prince William, supporter des Villans et présent dans l'enceinte. Quatre jours après son succès sur la pelouse du Real Madrid (2-1), Manchester City a donc conclu une semaine parfaite. Aston Villa, de son côté, pourra nourrir des regrets et continue à courir après son premier trophée depuis 1996, et son succès dans cette Coupe de la Ligue. Auteur d'un triplé à Villa Park en Championnat (6-1, le 12 janvier), Agüero aime jouer contre Aston Villa. Resté sur le banc mercredi en Ligue des champions contre le Real Madrid, l'attaquant avait des fourmis dans les jambes. Il a beaucoup couru, s'est démené sans cesse et a ouvert le score, comme il l'avait déjà fait lors du triomphe face à Arsenal en 2018 (3-0). Parfaitement décalé plein axe par Foden au terme d'une belle action collective, l'Argentin a trompé Nyland d'une reprise du droit (1-0, 20e), montrant ainsi la voie à son équipe. Match après match, Agüero, qui aurait pu être gravement blessé sur un tacle de Nakamba, continue de rentrer dans la légende de City : avec 253 réalisations, il est évidemment le meilleur buteur de l'histoire du club. Manchester City a creusé l'écart sur un corner de Gündogan bien repris de la tête par Rodri (2-0, 30e). Rien à dire sur le but. Le problème se situe ailleurs : le coup de pied arrêté n'aurait jamais dû être accordé aux Citizens puisqu'Ilkay Gündogan, alors la lutte avec un adversaire, avait retouché le ballon avant qu'il ne franchisse la ligne pour sortir du terrain. Aston Villa aurait donc dû bénéficier d'un six mètres et cette erreur a plombé les Villans, à la grande colère de Dean Smith, l'entraîneur du club de Birmingham.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi