Foot - LFP - Coronavirus - Coronavirus : la LFP table sur la fin des Championnats au 30 juin

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les dirigeants de la Ligue (LFP) ont accueilli le report de l'Euro en 2021, en raison de l'épidémie du coronavirus, avec satisfaction. Ils espèrent voir la saison aller à son terme et ont même fixé une date. Le report de l'Euro en 2021, en raison de la pandémie du coronavirus, devrait permettre aux saisons de Ligue 1 et Ligue 2 d'aller à leur terme, si les deux Championnats ne reprennent pas trop tard. La Ligue (LFP) a annoncé ce mardi qu'elle espérait les terminer avant le mois de juillet. « On s'est donné comme principe majeur de tout faire pour terminer le 30 juin. L'objectif, c'est le 30, mais s'il faut terminer au-delà, on s'adaptera, avec les clubs et les joueurs. On jouera autant que faire se peut », a expliqué le directeur général exécutif de l'instance, Didier Quillot. La décision de la Confédération européenne offre de nouvelles possibilités au calendrier pour que les compétitions domestiques et internationales s'achèvent, une fois éloignée l'épidémie de Covid-19, qui a mis le football mondial à l'arrêt. « Nous nous réjouissons de l'union sacrée du foot européen, a affirmé de son côté la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour. Le Conseil d'administration (qui s'est réuni dans l'après-midi) a rappelé que la priorité des priorités, c'était de terminer la Ligue 1 et la Ligue 2, compte tenu des enjeux sportifs et économiques qui sont les nôtres. C'est vital pour l'avenir des clubs et du football français. » Reste à savoir quelle sera la date de reprise... qui définira le nouveau calendrier. Si 17 dates sont encore à trouver, 23 en comptant les matches des coupes européennes à programmer, une chose est sûre, il n'y aura pas de match avant le 15 avril, depuis la mise en oeuvre mardi d'un confinement général à l'échelle nationale, a prévenu la LFP. « Si la période de confinement dure 15 jours, et on ajoute deux semaines d'entraînement avant, on pourrait reprendre aux alentours du 15 avril, a espéré Nathalie Boy de la Tour. On peut tout anticiper, mais il faut surtout s'adapter et rester pragmatique. » « Il a été convenu ce matin que chacun pourrait jouer quand il voudrait pour terminer ses compétitions, a conclu Didier Quillot, ajoutant que l'UEFA accepterait de sortir du cadre habituel (matches domestiques le week-end, européens en semaine). Il y a eu l'unanimité absolue, des clubs, des Ligues européennes et de la Fifpro (le syndicat mondial des joueurs) pour approuver la décision de l'UEFA et ses orientations. » Le SOS économique des clubs de L 1 après la suspension des compétitions

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi