Foot - LFP - La LFP signe un partenariat pour lutter contre la haine en ligne

·1 min de lecture

La Ligue de football professionnelle (LFP) annonce, ce vendredi, avoir signé un partenariat avec la société Bodyguard pour lutter contre la haine en ligne les soirs de matches. La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé dans un communiqué, ce vendredi, avoir signé un partenariat avec la société Bodyguard pour lutter contre la haine en ligne. Une « solution indépendante » qui lui permettra d'être « plus efficace et contrer le plus rapidement la haine en ligne qui peut sévir certains soirs de match ».

« La Ligue de Football Professionnel est heureuse de nouer un partenariat avec la société française Bodyguard qui propose une technologie innovante et inédite pour protéger les comptes de la LFP et de ses compétitions (Ligue 1 Uber Eats, Ligue 2 BKT) de toutes les formes de harcèlement et de haine en ligne. » 5 % des messages jugés haineux L'outil aurait déjà fait ses preuves. L'instance indique que depuis le début de la nouvelle saison de Ligue 2, et après quatre journées de Ligue 1, plus de 4 300 messages haineux ont été modérés sur ses comptes. Selon le communiqué, 5 % des messages publiés sur les comptes de la LFP depuis le début de la saison sont des « discours haineux », avec un pic à 12 % le jour et le lendemain de la rencontre Nice-OM (match à rejouer sur terrain neutre et à huis clos).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles