Foot : la Ligue 1 est au bord du naufrage... la faute à qui ?

Pierre Godon
·1 min de lecture

La cigale LFP avait chanté tout l'été, se gargarisant de ses droits télé dépassant le milliard d'euros. Mais se retrouva fort dépourvue quand la bise fut venue (et quand Mediapro fit défaut). Voici l'histoire d'une grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf depuis des décennies, sans y parvenir.

Ce fut "un jour béni" pour Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique lyonnais. "Un coup de maître" pour Noël Le Graët, le patron de la Fédération française de football (FFF)... Les superlatifs ont plu sur les dirigeants de la Ligue de football professionel (LFP) lorsqu'ils ont réussi à obtenir plus d'un milliard d'euros de droits télé – 1,153 milliard précisément – pour chaque saison de Ligue 1 sur la période 2020-2024, grâce au concours du groupe sino-espagnol Mediapro, qui avait à lui seul débourser 780 millions dans l'opération. C'était il y a plus de deux ans. Et ça paraît il y a un siècle.

Depuis, la pandémie de Covid-19 et le défaut de paiement de Mediapro sont passées par là. Le nouvel appel d'offres lancé en catastrophe par la LFP le 19 janvier ressemble aux canots de sauvetage du Titanic. Ce serait néammoins un peu facile de tout mettre sur le dos de ce nouveau diffuseur qui a fait long feu, car le football français n'a pas attendu 2018 pour multiplier les erreurs stratégiques. Petit retour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi