Foot - Médias - Alexandre Ruiz (beIN Sports) sanctionné pour propos sexistes

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Selon Mediapart, le journaliste de beIN Sports Alexandre Ruiz, qui a quitté la chaîne lundi dernier, a été sanctionné en décembre pour des propos sexistes. De nombreux collègues se plaignaient aussi de son comportement. Selon Mediapart, le comportement d'Alexandre Ruiz, qui a annoncé lundi dernier son départ de beIN Sports, aurait été particulièrement odieux au sein de sa rédaction. Il aurait ainsi été convoqué par sa direction pour une remarque sexiste formulée en octobre 2020, lors d'une réunion de programmation du week-end. Vanessa Le Moigne, l'animatrice de l'émission beIN Center, ayant réussi à obtenir l'interview d'un des dirigeants d'un grand club français, il se serait étonné : « Pourquoi il veut venir dans son émission ? Il veut la choper ou quoi ? »

Ces propos seront rapportés dans la foulée à la journaliste, qui a confirmé les faits à Médiapart : « Il a commencé par me dire que s'il avait dit ça, c'est parce qu'il était inquiet pour moi. Puis il m'a répondu, en gros, qu'il fallait qu'on arrête avec nos trucs, qu'on ne pouvait plus rien dire, et il a fini par nier que c'était lui et par mettre la faute sur un autre participant de la réunion... » Un avertissement, avant de démissionner Quelques semaines plus tard, lors d'une émission spéciale consacrée à la mort de Diego Maradona, présentée par Florian Genton et non par lui, Alexandre Ruiz aurait cherché à « saboter l'émission » selon des journalistes de beIN Sports. Début décembre, il a finalement été sanctionné d'un avertissement et se serait isolé encore un peu plus du reste de l'équipe, avant d'annoncer sa démission début mars. De nombreux commentateurs ont aussi déclaré qu'il était « cassant, condescendant » et qu'il cherchait parfois à les déstabiliser. « Il doit vous prendre en duplex à telle heure et vous demande de préparer tel angle. Souvent, il vous fait poireauter et, quand c'est votre tour, il vous pose une question sur un sujet qui n'a rien à voir », raconte ainsi l'un d'eux. Alexandre Ruiz, qui n'a pas souhaité répondre aux questions de Mediapart, a déclaré mercredi à France Info qu'il souhaitait désormais se lancer sur la plateforme Twitch.