Foot - Médias - beIN Sports agacée par l'annonce tardive de la LFP

L'Equipe.fr
L’Equipe

Diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, beIN Sports n'a pas apprécié d'apprendre tardivement la suspension des Championnats ce vendredi. Comme les autres diffuseurs, beIN Sports a dû réagir dans l'urgence à la succession d'annonces de suspensions d'événements sportifs qu'elle diffuse. Au coeur de son offre, la Ligue 1 et la Ligue 2 ont été officiellement suspendues ce vendredi matin, jusqu'à nouvel ordre. « Ce n'est pas beIN Sports qui demandait à jouer à huis clos ou qu'un Championnat continue comme j'ai pu le lire dans certaines déclarations ces derniers jours, précise d'abord Florent Houzot, directeur de la rédaction de beIN Sports. En revanche, ce qu'on demande, c'est d'être prévenu un peu en amont dans la mesure du possible. Apprendre ce matin, à 10h21, même si tout le monde le laissait entendre, qu'un Championnat sera suspendu, ce n'est pas la meilleure façon pour une ligue de respecter son diffuseur. » Florent Houzot, directeur de la rédaction de beIN Sports « Pourquoi ne pas avoir pris cette décision dès jeudi ? » Un timing qui a visiblement empêché beIN Sports de retenir à temps ses techniciens et ses journalistes partis sur le terrain pour couvrir le multiplex de Ligue 2. « Pourquoi ne pas avoir pris cette décision dès jeudi ?, s'interroge Florent Houzot. On n'était pas très contents. Il y avait suffisamment d'éléments en amont qui pouvaient permettre d'anticiper ce genre de décision. J'ai retenu les mots du Président de la république hier expliquant qu'on devait être tous responsables, tous solidaires et tous faire bloc. Quand on est partenaire, il y a un contrat. On est en droit de demander à un ayant droit d'anticiper un peu les décisions et de prendre en compte les contraintes d'un diffuseur. » Toute l'actu des médias

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi