Foot - Médias - Médias : RMC Sport veut diffuser la Ligue des champions jusqu'en 2021

L'Equipe.fr
L’Equipe

Ce lundi, Alain Weill, PDG de SFR et de RMC Sport, a rassuré ses salariés sur l'avenir de la chaîne de sport avec le maintien de la Ligue des champions jusqu'en 2021... tout en annonçant des aménagements. « Il reste 18 mois de Ligue des champions sur RMC Sport ». Ce lundi après-midi, Alain Weill, le PDG d'Altice Europe (maison mère de SFR, RMC Sport et BFM TV), a voulu rassurer ses journalistes, consultants et techniciens sur la stratégie sport du groupe en déclarant qu'il ne céderait pas les droits de la prestigieuse compétition, détenus jusqu'en 2021 par RMC Sport contre 315 M€ par saison. Le 13 décembre dernier, le patron de Mediapro Jaume Roures déclarait pourtant dans nos colonnes son ambition de les racheter pour favoriser le lancement de sa future chaîne française de la Ligue 1 et de la Ligue 2 l'été prochain : « Nous discutons avec RMC Sport pour la Ligue des champions. Si je peux trouver un accord raisonnable avec eux pour leur dernière année de contrat, on le fera ». Aucun démenti n'avait été formalisé par RMC Sport depuis, il l'a été aujourd'hui par la direction. Cette prise de parole faisait suite au départ de Laurent Eichinger, DG de RMC Sport, vendredi dernier. Altice souhaite en effet davantage de synergies entre son agence de presse, sa radio, sa télé payante et ses chaînes d'information BFM TV. Voilà pourquoi Laurent Echinger ne sera pas remplacé, Hervé Béroud, directeur de l'information et du sport, reprenant par exemple la partie éditoriale de RMC Sport. Au côté d'Alain Weill, Arthur Dreyfuss, nouveau responsable des médias du groupe Altice, a fait part de ses observations sur le marché mouvant de la télé payante dans le sport, précisant que le groupe devait se préparer à toute éventualité. Concernant la chaîne payante, le message est clair : « focus sur le football ». Même si elle n'a pas candidaté aux droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 en 2018 et malgré la perte de l'appel d'offres des Coupes d'Europe en novembre dernier, RMC Sport semble vouloir croire à de possibles accords futurs, à l'image de celui signé avec Canal + pour la co-diffusion de la Premier League de 2019 à 2022. L'omnisports apparaît donc moins prioritaire pour la chaîne RMC Sport, même si Alain Weill a tout de même confirmé les discussions en cours pour une prolongation des droits du basket français, ces derniers arrivant à échéance à l'issue de la saison. En attendant de voir l'avenir, la direction d'Altice a expliqué aux salariés de RMC Sport que sa nouvelle organisation entraînerait des aménagements. Du côté de la rédaction, on craint déjà une réduction des effectifs. Sur ce point, aucune réponse claire n'a pour le moment été apportée. Toute l'actualité des médias

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi