Foot - Médias - Médias : Stéphane Guy entend contester son licenciement par Canal+

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Via un communiqué de son avocat, Stéphane Guy, licencié par Canal+ le 24 décembre, indique qu'il va contester cette mesure, « tant elle porte atteinte de façon flagrante à cette liberté fondamentale qu'est la liberté d'expression », selon lui. Licencié par Canal+ le 24 décembre dernier, le journaliste Stéphane Guy n'entend pas en rester là et va contester son licenciement. Son avocat, Me Olivier Khatchikian, vient de rendre public, mardi après-midi, le communiqué suivant : « Stéphane Guy est encore sous le choc de ce licenciement. Les multiples témoignages de soutien notamment de la part de ses collègues de Canal +, mais aussi des figures tutélaires de la Chaîne, de ses confrères, du monde du football, lui donnent la force de tenir le coup. Il reste néanmoins abasourdi par l'injustice de la sanction. Il entend contester la validité de cette mesure de licenciement, tant elle porte atteinte de façon flagrante à cette liberté fondamentale qu'est la liberté d'expression. Cela fait partie des cas exceptionnels où le licenciement peut être frappé de nullité. Nous étudions toutes les voies de réparation. » lire aussi L'actualité des médias Stéphane Guy avait apporté son soutien à l'antenne à l'humoriste Sébastien Thoen, lui-même renvoyé pour avoir participé à une parodie de L'Heure des pros, l'émission à succès de CNews, la chaîne info du groupe Canal+. La direction de la chaîne reprochait notamment une « prise en otage » de l'antenne par son commentateur phare de la Ligue 1 et de la Premier League. En soutien à leur ancien collègue, une soixantaine de salariés de la rédaction des sports de Canal+ s'est réunie ce mardi midi sur le parvis situé devant les locaux de la chaîne, à Boulogne-Billancourt. Afin de rester anonymes, ils portaient tous en silence un masque à l'effigie de Stéphane Guy.