Foot - Médias - Pourquoi Amazon a préféré ne pas montrer les débordements à la mi-temps de Lens-Lille

·1 min de lecture

La chaîne Prime Video a volontairement a occulté les incidents de Lens-Lille ce samedi. Elle précise qu'il s'agit uniquement d'un choix éditorial. Alors que le coup d'envoi de la seconde période entre Lens et Lille (1-0), ce samedi, a été retardé de 30 minutes après les incidents entre supporters et l'envahissement de la pelouse par une centaine de supporters sang et or, la chaîne qui diffusait la rencontre, Prime Video, a choisi de ne pas s'attarder sur les images des débordements, préférant se concentrer sur un long débrief de la première période. Contactée, la chaîne d'Amazon a expliqué que cela ne répondait à aucun cahier des charges ou obligation de la part de la LFP : « Nous n'avons volontairement pas rediffusé les images ce soir. Thibault Le Rol l'a dit à l'antenne, c'est un choix éditorial qui n'est pas dicté par la Ligue. Rien ne nous empêche de revenir sur ces malheureux incidents demain dans Dimanche Soir Football, ce que nous ferons car c'est un fait marquant de la journée. Et c'est bien dommage. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles