Foot - Mondial des clubs - Mondial des clubs : Liverpool a pris son temps

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les Reds se sont imposés en prolongation (1-0), quand Flamengo a cédé sous le poids de la fatigue. Un contre magistralement mené par Sadio Mané et conclu par Roberto Firmino a eu raison de la résistance brésilienne à la 99e minute d'une finale de Coupe du monde des clubs un peu plus spectaculaire que le score ne le laisse penser. La première victoire de Liverpool dans cette compétition a été longue, très longue à se dessiner. Et si la supériorité anglaise est devenue évidente en fin de match puis en prolongation, Flamengo n'est pas passé loin d'un exploit majuscule. C'est d'ailleurs dans la foulée d'une action où le centre de Filipe Luis avait trouvé la tête de Gabriel Barbosa, au deuxième poteau, que les Reds ont ouvert le score. La formation de Jürgen Klopp a longtemps craint de regretter sa maladresse en tout début de rencontre, quand son adversaire semblait incapable de suivre le rythme. Firmino (après 42 secondes) et Keita (5e), sur deux mouvements dans le dos de la défense, ont manqué la cible, comme Alexander-Arnold sur une frappe lointaine (6e). Car ensuite l'équipe de Jorge Jesus a retrouvé une assise et même dominé la première période, sans créer de véritable danger dans la surface d'Alisson. Les Brésiliens ont cadré leur première frappe par Gabriel Barbosa, stoppée par le gardien de la seleçao (53e), quelques minutes après que Firmino eut trouvé le poteau adverse (47e), et ils ont longtemps rendu coup pour coup. Mais la fatigue a fini par avoir raison de Flamengo, dont les ressources sur le banc ne sont pas comparables à celles de Liverpool. Et les Brésiliens, malgré une dernière occasion d'égaliser en toute fin de prolongation, n'ont pas réussi à atteindre la séance de tirs au but. Plus d'informations à suivre

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi