La mort de Tapie - Les obsèques de Bernard Tapie prévues vendredi à la Major de Marseille

·1 min de lecture

Les obsèques de Bernard Tapie se dérouleront ce vendredi à 11 heures au sein de la cathédrale sainte Marie-Majeure de Marseille. Une messe sera également organisée le mercredi à Paris. La messe pour les obsèques de Bernard Tapie, décédé à l'âge de 78 ans dimanche d'un cancer à son domicile à Paris, sera célébrée vendredi à 11 heures à Marseille, à la Major, la cathédrale sainte Marie-Majeure, a-t-on appris dimanche soir auprès du diocèse de Marseille et de l'épouse de l'ex-homme d'affaires. La cérémonie sera présidée par l'archevêque de Marseille, Mgr Jean-Marc Aveline, a précisé le diocèse à l'AFP. L'ancien homme d'affaires et président de l'Olympique de Marseille sera ensuite inhumé au cimetière de Mazargues, dans les quartiers sud de Marseille (9e arrondissement), comme l'a dévoilé le président Emmanuel Macron dans une lettre adressée aux Marseillais dimanche soir. lire aussi Les supporters de l'OM rendent hommage à Bernard Tapie « Depuis le cimetière de Mazargues, qu'il va rejoindre pour son dernier repos, il continuera, j'en suis sûr, de veiller sur cette ville dont nous avons tant parlé ensemble et pour laquelle il cultiva jusqu'à la fin une passion sans bornes », a déclaré le président de la République dans ce courrier publié sur son site Internet par le quotidien régional La Provence, dont Bernard Tapie était l'actionnaire majoritaire. Une messe à Paris mercredi À la veille des obsèques, les Marseillais pourront venir jeudi au stade Vélodrome pour saluer une dernière fois celui qu'ils appelaient « le boss ». Mme Tapie a en effet confirmé à l'AFP la tenue d'une chapelle ardente au Vélodrome, au lendemain d'une première messe en hommage à son époux, mercredi à Paris. lire aussi Bernard Tapie, une vie de sport

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles