Foot - National - National : le Red Star est-il à vendre ?

·1 min de lecture

Selon Le Parisien, le maire de Saint-Ouen et le promoteur du stade Bauer ont été informés de la mise en vente du Red Star (National). Son patron, Patrice Haddad, a refusé une offre de 7 M€ et dément toute intention de cession. Auteur d'un match nul ce vendredi soir sur la pelouse de Bastia-Borgo (2-2) et 15e du classement du National, le Red Star joue peut-être aussi actuellement son avenir en dehors des pelouses. Selon Le Parisien, le maire de Saint-Ouen, Karim Bouamrane (PS), dit avoir été « informé » de la mise en vente du club de Seine-Saint-Denis et explique vouloir s'assurer qu'il ne soit pas racheté « par quelqu'un qui ne soit pas en phase avec nos valeurs ». Actionnaire minoritaire à hauteur de 17 %, le promoteur Réalités - chargé de la rénovation du stade Bauer dont il est devenu propriétaire - révèle au quotidien francilien par la voix de son PDG, Yoann Choin-Joubert, avoir formulé une offre de rachat de 7 millions d'euros. Une proposition refusée par Patrice Haddad, président et actionnaire majoritaire du Red Star, qui dément toute intention de cession : « Ce n'est pas parce que je reçois des marques d'intérêt que (le club) est à vendre », a-t-il assuré. De son côté, Choin-Joubert avance qu'« au moins cinq banquiers et avocats [lui] ont dit que le président leur avait proposé » la mise en vente du club.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles