Foot - National - Red Star - Une finale franco-portugaise pour le poste d'entraîneur du Red Star (National)

·1 min de lecture

David Vignes et un coach portugais expérimenté dont l'identité n'a pas encore filtré ont les préférences du président du Red Star, Patrice Haddad, à la recherche d'un nouvel entraîneur.

Le nul face à Bastia-Borgo vendredi (2-2) n'a pas enlevé la pression entourant le Red Star, actuel 15e (7 points) de National. Le club audonien dirigé, depuis deux matches et le limogeage de Vincent Bordot, par Habib Beye, n'a toujours pas d'entraîneur numéro 1. Ces derniers jours, plusieurs profils ont été étudiés. Certains techniciens ont même été reçus. Et le président du Red Star a fait une première sélection.

Deux candidats surprises
Mathieu Chabert (ex Bastia), Nicolas Usai (ex Châteauroux) ou Vincent Hognon (ex Metz) ne seront pas, à moins d'un renversement de tendance, le prochain entraîneur du Red Star. La décision devrait être entérinée en milieu de semaine mais, en l'état, le président Patrice Haddad a sélectionné deux candidats surprises.

Le premier est David Vignes. À 48 ans, le technicien a déjà dirigé Pau en National avant de devenir adjoint de Laurent Guyot au Cercle Bruges (D1 belge). Il a accompagné plus récemment Bergerac (N2). Son expérience du Championnat et son statut de meneur d'hommes plaisent au président du Red Star. Vignes dispose d'un concurrent expérimenté en face. Son identité n'a pas filtré. Mais de nationalité portugaise (il ne s'agit pas de Rui Almeida, coach du Red Star de 2015 à 2016), il dispose d'une expérience certaine. La décision devrait être entérinée rapidement

lire aussi
National : le Red Star est-il à vendre ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles