Foot - National - Red Star - Habib Beye entraîneur intérimaire du Red Star après la mise à pied de Vincent Bordot

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vincent Bordot, l'entraîneur du Red Star (National), a été mis à pied ce lundi. Arrivé dans le staff cet été, Habib Beye assurera l'intérim en attendant la nomination d'un nouveau coach.

Habib Beye dirigera-t-il le Red Star vendredi, à l'occasion de la réception de Villefranche ? La possibilité existe. Le consultant de Canal+ a en tout cas animé la séance d'entaînement du club francilien ce lundi après-midi, après la mise à pied à titre conservatoire de l'entraîneur principal, Vincent Bordot. Ce dernier, qui aurait déjà pu être écarté la semaine précédente, paye le début de saison décevant de l'actuel 15e de National, candidat déclaré à la montée en Ligue 2 déjà défait à 4 reprises après 6 journées, et atomisé à Annecy, vendredi (0-6).

lire aussi
Le classement du National

Beye passe son BEPF
À moins d'un concours de circonstance, la solution Beye s'apparente toutefois à du provisoire. Du côté du club de Saint-Ouen, on rappelle que Faouzi Amzal (entraîneur des gardiens) et Randy Fondelot (préparateur physique) vont eux aussi conduire les prochaines séances. Les chances de voir Beye s'installer durablement à ce poste sont assez minces car l'ancien défenseur passe son brevet d'entraîneur de football professionnel (BEPF) cette saison, une formation énergivore.

Cette situation obligerait le Red Star à payer une amende à chaque match ou à faire appel à un prête-nom. Cette solution, déjà testée en 2017 avec Manuel Pires et Claude Robin, n'avait pas été une franche réussite (descente de Ligue 2), ce qui n'inciterait pas le président Patrice Haddad à renouveler l'expérience.

Beye (43 ans) ne serait pas emballé non plus puisqu'il souhaiterait lancer sa carrière d'entraîneur dans des conditions plus favorables et ne pas passer pour quelqu'un qui aurait savonné la planche de Bordot. Plusieurs noms ont donc déjà été évoqués pour prendre la suite, dont celui de Rui Almeida, déjà passé par le club, avec lequel Haddad a toujours entretenu des relations courtoises..

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles