Foot - NZL - La Fédération néo-zélandaise songe à rendre le surnom de la sélection plus inclusif

·2 min de lecture

« All Whites » (tout blancs), le surnom de la sélection nationale de football, fait débat en Nouvelle-Zélande, où la Fédération songerait à le remplacer par un surnom plus inclusif, à l'image de plusieurs équipes américaines. Selon Radio New Zealand (RNZ), la Fédération néo-zélandaise de football songerait à remplacer le surnom de la sélection nationale, « All Whites » (tout blancs), par un surnom plus inclusif. « Nous sommes en train de travailler avec les acteurs du monde du football et au-delà, pour examiner tous les aspects de notre organisation et nous assurer qu'ils concordent » avec le monde actuel, a affirmé la Fédé, New Zealand Football (NZF), citée lundi par RNZ. « Comme de nombreuses autres instances sportives, NZF a entamé un processus de réflexion autour de l'inclusion culturelle », a ajouté la Fédération, sans faire explicitement référence au surnom de la sélection nationale. Utilisé depuis les qualifications pour la Coupe du monde 1982, « All Whites » fait référence à la couleur blanche du maillot et est un clin d'oeil au surnom de l'équipe nationale de rugby à XV, les célèbres All Blacks (tout noirs). En dehors du football et du rugby, plusieurs sélections néo-zélandaises sont surnommées en référence à une couleur : les White Ferns (« fougères blanches », joueuses de cricket), les Black Caps (« casquettes noires », joueurs de cricket), les Black Sticks (« clubs noirs », hockeyeurs et hockeyeuses sur gazon) ou encore les Tall Blacks (« grands noirs », basketteurs). La crainte d'éventuels sous-entendus raciaux Mais selon RNZ, la Fédération de football s'inquiéterait des éventuels sous-entendus raciaux associés à « All Whites ». Ancien défenseur de la sélection, Ryan Nelsen s'est prononcé pour un changement de nom. « Même si ça déplaît à une petite minorité, pour moi, c'est suffisant pour le changer », a-t-il affirmé à RNZ. « « All Whites » est un surnom donné par les supporters, entièrement basé sur la couleur du maillot », a répliqué le commentateur sportif Jason Pine, pour qui la proposition de changement est « tout simplement ridicule ». « C'est comme les Boston Red Sox. Ils ont des chaussettes rouges. Les All Whites ont des maillots blancs », a-t-il développé. Aux États-Unis, l'équipe de baseball de Cleveland a annoncé en juillet qu'elle ne s'appellerait plus « Indians » (Indiens), un nom jugé raciste par plusieurs groupes amérindiens, mais « Guardians ». En 2020, l'équipe de football américain de Washington avait également abandonné son nom de Redskins (Peaux-rouges) après 87 ans, pour les mêmes raisons.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles