Foot - Odaïr Fortes de retour en amateur avec l'EF Reims Sainte-Anne (Régionale 1)

L'Equipe.fr
L’Equipe

Deux ans après avoir quitté le Stade de Reims en Ligue 2, l'ailier droit capverdien Odaïr Fortes a rejoint, à 32 ans, le club amateur de l'EF Reims Sainte-Anne, qui évolue en Régionale 1 (6e division). Ne l'appelez plus « le TGV rémois », surnom dont l'avait gratifié le speaker du stade Auguste-Delaune pour souligner sa pointe de vitesse, mais plutôt le TER rémois. L'ailier droit capverdien Odaïr Fortes, qui a porté le maillot du Stade de Reims de 2008 à 2017 (252 matches, 25 buts inscrits toutes compétitions confondues, dont 8 en Ligue 1), est de retour à Reims. Il a de nouveau endossé les couleurs des rouge et blanc mais de... l'EF Reims Sainte-Anne, qui évolue en Régional 1 (6e division). Après avoir brièvement évolué en Indian Super League, à North East United (4 apparitions éparpillées en 169 minutes de jeu en 2017-2018), le joueur de 32 ans, libre de tout contrat, a signé, fin octobre, à l'EF Reims Sainte-Anne, dont le coach Manuel Abreu fut entraîneur du Stade de Reims de 1996 à 2000. « Je n'y vois que du positif, avait confié Abreu à L'Union à l'annonce de la signature du Capverdien. Cela ne peut qu'être bénéfique et valorisant pour le club, même s'il faut se dire aussi que ce n'est pas un seul joueur qui nous fera gagner les matches à lui tout seul. » Ce dimanche après-midi, Fortes a effectué ses premiers pas officiels avec l'EF Reims Sainte-Anne qui forma Robert Pirès, sur la pelouse du terrain d'honneur du stade qui porte le nom du champion du monde 1998. Il est entré à la mi-temps face à l'AS Asfeld, tentant quelques accélérations et autres grigris sur son aile droite. C'est au cours de cette seconde période que le club rémois, 2e du groupe A et prétendant à la montée en National 3, a fait la différence pour signer sa septième victoire de la saison (2-0), pour un nul et une défaite.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi