Foot - OL - Le duel Anthony Lopes (OL)-André Onana (Ajax Amsterdam) en statistiques

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'OL et Peter Bosz visent André Onana pour concurrencer Anthony Lopes. Que vaut vraiment le gardien camerounais par rapport à son homologue portugais ? Éléments de réponse à partir des statistiques des deux joueurs sur leurs deux dernières saisons en Championnat. D'un côté, un trentenaire, international portugais, installé dans les buts de l'OL depuis 2013. De l'autre, un gardien camerounais de 25 ans, formé au Barça et finaliste de la Ligue Europa pour sa toute première saison comme titulaire à l'Ajax en 2017. Anthony Lopes et André Onana s'étaient d'ailleurs croisés en demi-finale de cette édition 2016-17 de la C3. Quatre ans plus tard, les deux gardiens pourraient connaître un nouveau duel, on ne peut plus rapproché. Peter Bosz connaît très bien Onana, pour l'avoir lancé à l'Ajax. Rien d'étonnant à ce que le nouvel entraîneur de l'OL tente de faire venir son ancien joueur pour appliquer encore plus ses principes de jeu à sa nouvelle équipe. Si l'opération venait à se concrétiser, les Lyonnais se retrouveraient avec deux numéros un en puissance dans leur effectif. Avec, à terme, une recrue en mesure de s'imposer devant Lopes, l'un des visages de l'OL depuis presque une décennie. Sur les deux dernières saisons en Championnat, le duel statistique est sans équivoque. Lopes plus perméable dans ses cages Depuis l'exercice 2019-20, Onana et Lopes ont disputé respectivement 44 et 64 matches de Championnat. Sur cet échantillon, le Camerounais domine nettement le Portugais dans bon nombre de domaines. S'il a disputé 30 % de rencontres de moins que le Lyonnais, à cause notamment de sa suspension pour dopage, il a encaissé presque moitié moins de buts (36 contre 68) et garde sa cage inviolée près de quatre matches sur dix contre trois pour Lopes. Les deux gardiens subissent sensiblement le même nombre de tirs cadrés par match sur la période (3,3 tirs cadrés contre Onana, 3,5 contre Lopes). Mais, là encore, le joueur de l'Ajax affiche un pourcentage de tirs arrêtés supérieur (75,5 % contre 69,8 %).

Au-delà des performances sur sa ligne, Onana est aussi plus propre : il n'a en effet concédé aucun penalty en deux saisons d'Eredivisie. Très critiqué pour ses interventions la saison dernière, le joueur de l'OL en a concédé deux en Ligue 1 dans le même temps. Mis bout à bout, ces éléments expliquent le ratio buts encaissés/match largement à l'avantage de la potentielle recrue lyonnaise (0,8 contre 1,1). lire aussi Bosz : « Le groupe a envie d'apprendre mon style » Un grand écart en termes de performance nette L'écart entre les deux gardiens est encore plus flagrant lorsque l'on jette un oeil sur le différentiel entre les buts encaissés et les expected Goals on target subis, c'est-à-dire les buts attendus après un tir cadré subi. Les deux joueurs n'évoluaient tout simplement pas dans les mêmes sphères quand il a fallu maintenir leurs équipes respectives à flot sur les deux dernières saisons. Surperformant, André Onana n'a encaissé que 36 buts alors qu'il a subi 46 expected Goals on target en Eredivisie depuis 2019-20. En d'autres termes, le Camerounais a « évité » dix buts à l'Ajax. En parallèle, Anthony Lopes a « coûté » plus de huit buts à l'OL sur les deux dernières éditions de Ligue 1 (68 buts encaissés contre 59,59 expected Goals on target).

Onana légèrement plus impliqué dans le jeu Si Peter Bosz a lancé la piste Onana, c'est d'abord pour la qualité du jeu au pied de son ancien joueur. C'est pourtant dans ce domaine qu'il semble le moins se distinguer du joueur formé à l'OL. Mais le gardien de l'Ajax reste malgré tout devant Lopes en termes de ballons touchés par match (39 contre 35) et, logiquement, de passes tentées et réussies (30 passes tentées et 24 réussies pour Onana, 26 et 21 pour Lopes). Une activité légèrement supérieure, qui s'ajoute à une efficacité sans commune mesure. Aux dirigeants lyonnais de convertir l'essai.

lire aussi L'actualité des transferts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles