Foot - OM - André Villas-Boas à propos d'Isaac Lihadji (OM) : « On ne peut pas être indéfiniment dans cette position »

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'entraîneur marseillais a confirmé ce mercredi que le club olympien avait retiré son offre de premier contrat professionnel pour son jeune attaquant (17 ans). Sans totalement fermer la porte : « S'il démontre un intérêt pour rester, on peut lui faire une autre proposition ». Interrogé sur le dossier Isaac Lihadji, dont les négociations concernant un premier contrat professionnel se sont terminées, André Villas-Boas a résumé ce mercredi en conférence de presse les échanges avec le camp du jeune attaquant (17 ans) : « On attendait un peu la décision du joueur sur notre proposition (formulée cet automne). On a même étendu les délais pour sa réponse, pour ne pas affecter les fêtes du joueur, on a attendu son retour. Hier, il y a eu une réunion avec Andoni (Zubizarreta), il a dit à Andoni qu'il n'avait pas pris sa décision. C'est vrai que ça fait longtemps, on a décidé de le passer dans la réserve et d'attendre sa décision finale. On ne peut pas être indéfiniment dans cette position. C'est vrai que c'est son futur qui est en jeu, il a la liberté de décider. Je ne sais pas si ça peut changer ou non, ça dépendra de lui et de son entourage. » André Villas-Boas Je ne veux pas mettre trop de pression sur un petit de 17 ans Pour autant, l'entraîneur portugais n'a pas semblé vouloir totalement mettre un terme définitif à ce dossier. « Notre offre ferme est retirée. S'il démontre un intérêt pour rester, on peut lui faire une autre proposition. Mais notre dernière proposition n'a pas été acceptée, donc Andoni l'a retirée. J'ai toujours essayé d'avoir une relation directe avec Isaac, je l'ai appelé encore aujourd'hui. Je ne veux pas mettre trop de pression sur un petit de 17 ans. Son passé est lié à l'OM, il va continuer, peut-être, dans un autre club. Mais on ne peut pas être otage de la situation. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi