Foot - Les passes décisives : une stat' à géométrie variable

L'Equipe.fr
Le nombre de passes décisives fait désormais partie intégrante de l'évaluation des performances des joueurs offensifs. Mais selon les pays, celles-ci ne recouvrent pas le même type d'actions.

Le nombre de passes décisives fait désormais partie intégrante de l'évaluation des performances des joueurs offensifs. Mais selon les pays, celles-ci ne recouvrent pas le même type d'actions.C'est bien souvent le point de départ un peu facile de la discussion. «Combien de buts et combien de ''passes dé'' ?» Aussi révélateur que réducteur, le chiffre donnera une idée, servira d'argument définitif ou cachera l'essentiel, selon la vision du foot de l'interlocuteur et le type de joueur dont on parle. Paradoxalement, ces statistiques que nous tenons souvent pour objectives et incontestables répondent en fait à une réalité plus complexe. Leur décompte n'est pas universel, surtout celui des passes décisives.Prenons le cas d'Ousmane Dembélé. Depuis son arrivé à Dortmund l'été dernier, l'international français virevolte au sein d'une attaque explosive. Ses «stats'» appuient l'affirmation. Alors, combien de passe dé en Championnat pour Dembélé ? Comme l'institut spécialisé Opta, nous en avons dénombré neuf. Pourtant, Kicker, le média de référence du football en Allemagne, lui en attribue 10. Où se trouve l'action manquante ? Elle a lieu lors de la victoire du BVB face à Wolfsburg (3-0) le 18 février dernier.En Allemagne, les pénos obtenus sont des passes déÀ la 48e minute, le Français, légèrement excentré, hérite du ballon à l'entrée de la surface, occupée en nombre, et le renvoie dans le paquet. La balle est légèrement déviée, rebondit puis atterrit au deuxième poteau sur la tête de Lukasz Pisczek qui marque. Pour Kicker et les Allemands en général (comme le site transfermarkt), Dembélé a donné une passe décisive. Pas pour les autres.Globalement, la Bundesliga est la plus généreuse dans l'attribution des «passes dé». Thomas Müller en compte 11, et non 10 : la onzième est un penalty obtenu face à Hambourg. Les passes déviées, les tirs repoussés puis repris victorieusement par un coéquipier sont autant de manière d'augmenter son total d'«assists».En Ligue 1, les sept penalties obtenus par Nabil Fekir lors de la saison 2014-2015, celle de la révélation, aurait encore davantage fait briller son CV si celui-ci s'écrivait en allemand. La LFP (Ligue de football professionnel) est bien plus mesurée.La France moins «généreuse»La France est sur la même ligne que la NCAA qui régit le sport universitaire américain et explique : «Une 'assist' n'est pas forcément créditée au joueur faisant la dernière passe avant un tir» ajoutant que le joueur doit être «conscient de trouver un partenaire démarqué pour un tir». Une passe légèrement déviée y est donc comptabilisée.Si le buteur a dribblé plusieurs joueurs avant de marquer, aucune passe décisive n'est attribuée. La LFP a même attendu cette saison pour comptabiliser des passes décisives sur des buts marqués de loin. Et encore, l'attribution n'est pas systématique.Commune aux pays du sud de l'Europe, c'est l'approche la plus ''économe'' sur le sujet. La plus sujette à l'interprétation aussi.Pour l'éviter au maximum, Opta a choisi une autre option. L'institut de référence attribue une passe décisive au dernier coéquipier ayant touché le ballon avant le buteur, comptant même ce qu'elle considère comme centre-tir, excluant la notion d'intention. Le parti pris semble plus clair au premier abord mais il s'éloigne forcément du sens originel de ce décompte qui était de mettre en avant l'aspect «décisif» de la passe. Le joueur qui marque de 35 mètres a-t-il systématiquement bénéficié d'une passe décisive dans la fabrication du but ?De l'autre côté, l'obtention d'un penalty, une frappe repoussée par le poteau ou le gardien et atterrissant dans les pieds du buteur participe à la création du but. Cela pourrait nourrir la réflexion sur une notion élargie qu'on pourrait nommer «action décisive».

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages