Le foot peut-il être un enjeu de la présidentielle ?

·1 min de lecture

Emmanuel Macron n'a récemment pas tari d'éloges envers Kylian Mbappé dans les colonnes de L'Équipe. Il a félicité le joueur du PSG d'avoir pris "le risque de l'engagement. (...) Pour la vaccination, contre la violence, en communion avec les émotions du pays : Kylian Mbappé a une conscience rare de son rôle, du poids de ses mots, de la force de ses actes. "Je sais que j'ai des droits et des devoirs aussi", déclare-t-il lui-même." Voila une séquence qui démontre que, quoi qu'il en dise, le président est lui aussi entré en campagne. À l'instar de la précédente élection en 2017, il utilise le foot pour se rapprocher du "peuple" et instiller un autre discours, plus consensuel, que des thèmes de campagne dont le curseur penchera inévitablement plutôt à droite (rendre l'université payante, sécurité, etc.). Cela ne coûte rien, cela offre l'opportunité de balancer de belles paroles sur les valeurs qui évitent…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles