Foot : Pire que la Coupe du Monde au Qatar, c’est possible

Si la Coupe du Monde au Qatar a essuyé beaucoup de critiques avec des appels au boycott, ce n’est rien à côté de ce qui se prépare pour l’édition 2026. La version à 48 participants a déjà de quoi donner le tournis…

La Coupe du monde 2022 propose, dans l’ensemble, un beau spectacle sur le terrain. Très controversée par son organisation au Qatar, la compétition a fait l’objet de nombreuses critiques depuis des années. Mais le débat pourrait se poursuivre par rapport au Mondial 2026, conjointement organisé par le Canada, les Etats-Unis et le Mexique. Aujourd’hui, le format de la compétition n’est pas encore connu même si l’on sait déjà que la Fifa souhaite intégrer pour la première fois de l’histoire 48 équipes, et non plus 32 comme c’est le cas depuis l’édition 1998. Mais pour l’heure, plusieurs scénarios se dégagent, tous plus farfelus les uns que les autres.

Des tirs aux buts avant les matchs ?

En invitant beaucoup plus d’équipes à disputer le plus grand événement sportif du monde du football, la Fifa avait apparemment prévu de répartir les équipes en 16 groupes de 3, avec les deux meilleures s’avançant vers les huitièmes de finale. Problème : pour éviter les arrangements entre équipes, la question des tirs au but pour attribuer un point bonus est évoquée. Après la fin du temps règlementaire, voire avant le match. Une petite fantaisie.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com