Foot - Podcast - Big five, le podcast foot européen de L'Équipe : et à la fin, c'est Giroud qui joue

L'Equipe.fr
L’Equipe

Une partie de sa carrière se sera résumée à tenter de lever les doutes. Mais voilà qu'Olivier Giroud rejoue avec Chelsea et qu'il est presque partant certain pour l'Euro 2020. Sans être le meilleur attaquant de la planète, le champion du monde semble incontournable. Pourquoi ? Olivier Giroud est précédé d'une réputation de mec sympa. À 33 ans, le robuste attaquant des Blues (1,93 m, 90 kg) n'est jamais allé au bras de fer pour des questions de salaire ou de transfert. Dernier exemple en date : son attitude exemplaire, lors du mercato d'hiver, louée par son entraîneur à Chelsea, Frank Lampard. D'où Giroud tire-t-il cette force de caractère et cette gentillesse que lui prêtent ses coéquipiers ? Il y a dix ans, le Savoyard quittait Tours et la Ligue 2 pour Montpellier. Moins d'un an et demi après son arrivée dans l'élite, il était appelé en équipe de France pour la première fois (le 11 novembre 2011). La suite est édifiante : champion de France en 2012 avec le MHSC, 97 fois sélectionné en bleu et champion du monde en 2018. Pourquoi Didier Deschamps, sélectionneur depuis 2012, lui a-t-il toujours fait confiance ? Ses 39 buts sous le maillot tricolore ont beau faire de lui le troisième meilleur buteur de l'histoire des Bleus derrière Platini (41) et Henry (51), l'ancien Gunner n'a inscrit que 4 buts en phases finales de grandes compétitions internationales (1 à la Coupe du monde 2014, 3 à l'Euro 2016). On dit de lui qu'il fait briller les autres. Est-ce vrai ? Ses qualités sur le terrain expliquent-elles sa remarquable carrière et sa longévité ? Animé par Marie-Amélie Motte, avec Damien Degorre, Vincent Duluc et François Verdenet. Réalisé par Gil Baudu. Retrouvez tous les épisodes de Big five, le podcast foot européen de L'Équipe Abonnez-vous sur Apple Podcasts Abonnez-vous sur Google Podcasts

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi