Foot - POR - Benfica - Rui Costa est le nouveau président de Benfica

·2 min de lecture

L'ancien joueur Rui Costa a été élu président de Benfica avec près de 85 % des voix. Il a terminé sa carrière de joueur à Benfica en 2008, où elle avait commencé en 1990. Rui Costa en est désormais le président. Après la démission de Luis Filipe Vieira samedi, l'ancien international portugais (49 ans, 94 sélections) a été élu largement quatre ans, jusqu'en 2025. Il a obtenu 84,48 % des voix face à Francisco Benitez (12,24 %). Plus de 40 000 votants ont participé à l'élection, un record dans l'histoire du club fondé en 1904.

Après avoir été joueur du club (1991-1994, 2006-2008), Rui Costa a été vice-président et enfin intérimaire à la tête de la direction après l'arrestation de Luis Filipe Vieira en juillet. Luis Filipe Vieira, 18 ans à la tête de Benfica L'ancien dirigeant est visé par une enquête pour abus de confiance, escroquerie aggravée, falsification, fraude fiscale et blanchiment d'argent, ouverte par les autorités judiciaires portugaises et baptisée carton rouge. Après avoir mené une quarantaine de perquisitions dans les régions de Lisbonne et Braga, le parquet a fait état d'affaires et d'opérations de financement d'un montant total supérieur à 100 millions d'euros qui peuvent avoir provoqué des pertes élevées pour l'État et plusieurs sociétés. Âgé de 72 ans, Luis Filipe Vieira aura dirigé Benfica pendant 18 ans, un record de longévité assorti de sept titres de champion du Portugal. Sa présidence, marquée à ses débuts par le redressement financier du club et la construction d'un nouveau centre de formation, avait déjà été ternie par plusieurs affaires judiciaires pour blanchiment d'argent, fraude fiscale, corruption et trafic d'influence. lire aussi Toute l'actu du Championnat du Portugal

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles