Foot - PSG (F) - PSG féminin : Diallo et Hamraoui de retour dimanche ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Absentes depuis presque deux mois à la suite de l'agression de Kheira Hamraoui, les deux joueuses postulent pour intégrer le groupe du PSG face à Dijon, dimanche, en Coupe de France. « Elles sont opérationnelles et postulent pour une place dans le groupe face à Dijon. » Didier Ollé-Nicolle, l'entraîneur du PSG féminin n'a pas cherché à esquiver le sujet lors de la conférence de presse organisée ce vendredi matin avant le 16es de finale de Coupe de France face à Dijon dimanche (14h30). Kheira Hamraoui, absente depuis le 31 octobre et un match face à... Dijon (3-0), et Aminata Diallo, qui n'a plus joué en compétition depuis une rencontre de Ligue des champions face au Real Madrid (4-0) le 9 novembre, devraient faire leur retour. lire aussi Affaire Hamraoui : le récit d'une violente agression Agressée à coups de barre de fer, le 4 novembre, Kheira Hamraoui semble remise de ses blessures physiques et Aminata Diallo, soupçonnée par les enquêteurs d'être impliquée dans l'agression et placée en garde à vue pendant 24 heures temps avant d'être mise totalement hors de cause, a retrouvé un niveau physique qui permet de postuler à une place dans le groupe. Diidier Ollé-Nicolle, l'entraîneur parisien, au sujet des deux joueuses « Elles ont très envie de revenir sur le terrain » « L'une et l'autre n'ont pas joué depuis plus d'un mois et demi et depuis il y a un groupe qui a joué et des filles qui ont gagné des points, a expliqué Didier Ollé-Nicolle. Je sentais qu'elles avaient besoin de se remettre dedans. Mais avec la trêve et la reprise, cela va de mieux en mieux et je sens qu'elles ont très envie de revenir sur le terrain. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles