Foot - Qualif. CM - À 10 contre 10, l'Équateur et le Brésil se neutralisent dans la polémique

·2 min de lecture

L'Équateur a tenu en échec le Brésil (1-1), ce jeudi dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2022. Une rencontre marquée par de nombreuses décisions annulées par le VAR. Le Brésil, déjà qualifié, n'a pas réussi à s'imposer face à l'Équateur (1-1), qui se rapproche du Qatar, jeudi au cours de la 15e journée des qualifications à la Coupe du monde 2022 de la zone AmSud. Après l'ouverture du score rapide de Casemiro (6e) pour la Seleção, les Équatoriens sont parvenus à égaliser dans le dernier quart d'heure grâce à une tête du défenseur Félix Torres sur corner (75e). lire aussi Le film d'Equateur-Brésil Une histoire de VAR... Mais le match a surtout été marqué par les nombreuses décisions que l'arbitre Wilmar Roldan a eu à prendre. Il a d'abord logiquement expulsé le gardien équatorien Alexander Dominguez après sa sortie dangereuse et mal maîtrisée sur l'attaquant Matheus Cunha (16e). Quelques minutes plus tard, c'est le Brésil qui s'est retrouvé réduit à dix : le défenseur Emerson a écopé d'un deuxième carton jaune pour avoir arrêté volontairement la contre-attaque de l'Équateur menée par Michael Estrada (21e.)

Le gardien brésilien Alisson a bien failli être expulsé à deux reprises : en première période sur une sortie mal maîtrisée (26e), puis en fin de rencontre sur une nouvelle sortie d'abord sanctionnée par l'arbitre qui a accordé un penalty avant de revenir sur sa décision du VAR (97e). Au final, après consultation du VAR, l'arbitre a sauvé par deux fois Alisson d'une expulsion et annulé deux penalties (59e et 97e) et un but (49e) à l'Équateur. lire aussi Calendrier et résultat des Qualif. CM AmSud 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles