Foot - Qualif. CM 2022 - Qualifications à la Coupe du monde 2022 : l'Argentine tenue en échec par le Paraguay

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'Argentine a concédé le nul à domicile contre le Paraguay (1-1), jeudi lors de la 3e journée des qualifications sud-américaines pour la Coupe du monde 2022. Une déception comptable pour une prestation collective convaincante. L'Argentine a concédé le nul à domicile contre le Paraguay (1-1), jeudi lors de la 3e journée des qualifications sud-américaines pour la Coupe du monde 2022. Après les victoires poussives et bienheureuses contre l'Equateur (1-0) et en Bolivie (2-1), Messi et les siens prennent provisoirement la tête des éliminatoires. Mais au-delà de la déception comptable, la prestation collective a, elle, été convaincante face à une opposition d'un autre calibre. Mais pour que l'Argentine retrouve sa « grinta », il lui a fallu être menée au score. Le penalty obtenu par le Paraguayen Almiron, stoppé irrégulièrement par Otamendi, transformé par Romero à contre-pied (22e), a eu le mérite de réveiller une Albiceleste trop consciencieuse. C'est sur un corner de Lo Celso, coupé aux six mètres par Gonzalez, que les hommes de Lionel Scaloni sont revenus au score avant la pause (1-1, 40e). Si elle a constamment confisqué le ballon (68 % de possession), l'Argentine s'est heurtée à d'infatigables Paraguayens au pressing constant. Et ce point du nul arraché, leur second (2-2 face au Pérou) en plus de la victoire 1-0 au Venezuela, est mérité. Un but refusé à Messi Associé à Ocampos sur sa gauche et Lautaro Martinez sur sa droite, la Pulga a été un chef d'orchestre sous-pression défensive qui a cherché désespérément des appuis en pivot dos au but. Visiblement impliqué, Messi a cru délivrer les siens lorsqu'une passe en retrait en aveugle de Lo Celso lui faisait placer un plat du pied gauche dans les filets adverses. Comme libéré d'un poids, souriant comme jamais, Messi a sauté hilare dans les bras de Lo Celsio. Mais la joie a été de courte durée. L'arbitre brésilien refusait le but pour une faute à l'origine de l'action, dans le camp argentin. Prochain rendez-vous mardi au Pérou où l'Argentine cherchera à rester au moins invaincue. Plus tôt, l'Equateur s'était imposée en Bolivie (3-0).