Foot - Qualif. CM - ARG - Scaloni (sélectionneur de l'Argentine) : « La compétition n'est pas juste »

·1 min de lecture

Lionel Scaloni, le sélectionneur de l'Argentine qui affronte le Brésil dimanche, estime que des mesures doivent être prises pour éviter de voir à nouveau des internationaux sud-américains bloqués par leurs clubs du fait de la pandémie. Lionel Scaloni n'a pas joué perso. À la veille du choc entre le Brésil et l'Argentine, dimanche à Sao Paulo, le sélectionneur de l'Albiceleste a pris position dans la décision de plusieurs clubs d'Angleterre et de Russie de ne pas libérer leurs internationaux sud-américains pour les matches de cette fenêtre FIFA, lorsqu'ils se rendaient dans des pays en zone rouge du Covid-19. « Les rencontres de cette date FIFA se jouent car c'était trop juste pour tout le monde, a-t-il expliqué samedi devant la presse. Mais on ne peut pas gérer les compétitions de cette manière. Je comprends les autres sélections et je leur apporte mon soutien. » lire aussi Scaloni : « Messi va bien » Scaloni n'est pas directement lésé sur ce rassemblement puisqu'il a pu compter sur ses joueurs (Tottenham a libéré Lo Celso), à l'inverse du Brésil par exemple, où Tite est privé d'une dizaine d'internationaux de renom (Alisson, Gabriel Jesus, Thiago Silva, Firmino...). Mais il en fait une question d'équité. « Peu importe qui ça pénalise, le Brésil, le Paraguay, l'Argentine, le Chili, la Colombie..., poursuit-il. Ça peut passer pour un match ou deux, on sait tout ce qui se passe. Mais si on continue comme ça, la compétition n'est pas juste. Il faudra une position claire et définitive pour la prochaine date FIFA. » lire aussi Les qualifications pour la Coupe du monde 2022 zone Amsud

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles