Foot - Qualif. CM - BEL - Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique, avait un plan pour Eden Hazard

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez, a fait savoir qu'il ne voulait pas que son capitaine, Eden Hazard, rentré à Madrid, enchaîne deux rencontres si la Belgique était qualifiée pour la Coupe du monde 2022. Comme Thibaut Courtois, Eden Hazard a regagné Madrid. Le capitaine de la Belgique ne sera pas du groupe parti ce lundi à Cardiff pour y disputer mardi soir (20h45) le dernier match du groupe E, en qualification pour la Coupe du monde 2022 pour laquelle les Diables Rouges ont déjà validé leur ticket samedi face à l'Estonie (3-1). « C'était déjà dans les plans du coach, révèle Axel Witsel, le milieu de Dortmund. Il ne devait disputer qu'une seule rencontre. On sait très bien qu'il n'a pas beaucoup de temps de jeu au Real Madrid. Enchaîner deux matches en trois jours, c'est un peu trop pour lui. » Roberto Martinez, à propos d'Eden Hazard « Ces soixante minutes vont le pousser et l'aider dans sa période chargée en club » Des propos qui prolongent ceux de l'attaquant Christian Benteke après la rencontre face à l'Estonie : « Aujourd'hui, c'est un joueur (Eden Hazard) différent car il a un historique de blessures maintenant. Il appréhende les choses et essaie d'éviter le contact, même si son jeu le lui demande. Mais il fait preuve d'intelligence dans ce qu'il sait faire le mieux. Ça reste un être humain, quand tu reçois des coups, tu essaies de les éviter, il y a des douleurs qui restent et inconsciemment, tu y penses. Le Eden qui dribblait cinq ou six hommes, c'est terminé. Mais ce n'est pas parce qu'il ne le fait plus qu'il ne sera pas décisif. » Ce lundi soir, en visioconférence, Roberto Martinez a expliqué que les « soixante minutes (63 exactement) disputées contre l'Estonie, dans un match où la qualification était l'objectif, étaient notre décision. Le club essaye d'aider mais est toujours inquiet. Demain (ce mardi à Cardiff), nous voulons voir d'autres joueurs (plus jeunes) dans un environnement hostile, avec du public. Notre objectif est de l'emporter ou tout du moins de rester invaincus en périodes qualificatives (sur les trois dernières périodes avec lui comme entraîneur, la Belgique a disputé 27 matches pour 25 victoires et deux nuls). Ces soixante minutes vont le pousser et l'aider dans sa période chargée en club. » Koen Casteels dans le but face au pays de Galles Auprès de nos confrères de la RTBF, le sélectionneur catalan a aussi précisé : « Il n'y a pas de problème avec Eden. C'était le plan si nous étions qualifiés. [...] Il s'est investi dans la campagne de qualification. [...] Je pense qu'il est satisfait. Évidemment, il y a cette action en un contre un face au gardien (24e) où nous pensions qu'il était hors-jeu. Et puis nous avons réalisé qu'il ne l'était pas. C'est dommage mais je pense que sa contribution a été très solide, il s'est donné pour l'équipe. » lire aussi Le groupe E des qualifications pour la Coupe du monde zone Europe Roberto Martinez, enfin, a confirmé que les absences de Jason Denayer et Dennis Praet (Torino) étaient liées à leurs blessures. C'est Koen Casteels, gardien de Wolfsburg, qui sera titulaire face au pays De Galles, Mignolet ayant quitté lui aussi le groupe. En défense, Wout Faes (Reims) devrait débuter. Tout comme Dante Wanzeir (Union St-Gilloise) en pointe.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles