Foot - Qualif. CM - Brésil - Argentine a été interrompu pour violation du protocole anti-Covid

·1 min de lecture

Après moins de cinq minutes de jeu, Brésil - Argentine (en qualifications pour la Coupe du monde 2022) a été interrompu par l'agence locale de veille sanitaire en raison de la présence dans l'effectif argentin de quatre joueurs soupçonnés d'avoir violé le protocole anti-Covid.

La Confédération sud-américaine de football (la Conmebol) espérait avoir réglé le problème en validant la présence des quatre argentins (Cristian Romero et Giovanni Lo Celso de Tottenham, titulaires ; Emiliano Buenda et Emiliano Martinez, d'Aston Villa) juste avant le coup d'envoi de Brésil - Argentine, ce dimanche, en qualifications pour la Coupe du monde 2022. lire aussi Les qualifications pour la Coupe du monde 2022 (Zone Amsud)

Mais cela n'a pas été le cas, car l'Anvisa (agence brésilienne de veille sanitaire) est intervenue après moins de cinq minutes de jeu pour arrêter le match, en reprochant aux quatre joueurs cités d'avoir violé le protocole anti-Covid alors qu'ils auraient dû être mis à l'isolement.

En effet, en vertu d'une ordonnance fédérale datant de juin dernier, toute personne ayant séjourné dans quatre pays (dont le Royaume-Uni, pour ce qui concerne les quatre joueurs) les 14 jours précédant son entrée sur le territoire brésilien doit se soumettre à une quarantaine.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles