Foot - Qualif. CM - Le Brésil premier pays qualifié pour la Coupe du monde 2022 de la zone Amérique du Sud

·3 min de lecture

Grâce à sa victoire face à la Colombie (1-0), jeudi, le Brésil a validé son billet pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il est le premier pays qualifié dans la zone AmSud. L'unique but du match a été inscrit par Lucas Paqueta. La qualification pour le Mondial 2022 ne faisait aucun doute. C'était une évidence, presque une formalité, que le Brésil devait néanmoins valider. De préférence à la maison. Mission accomplie grâce à un succès étriqué obtenu face à la Colombie (1-0), devant seulement 22 000 spectateurs à l'Arena Corinthians de São Paulo. Comme un symbole, c'est le meilleur joueur du match, Lucas Paqueta, qui a offert cette victoire décisive à son pays. lire aussi Les résultats/classements dans la zone AmSud Marquinhos et Neymar impliqués sur le but Le Lyonnais a été à la conclusion d'un mouvement 100 % Ligue 1 avec une belle interception de Marquinhos dans le camp adverse qui a transmis dans la foulée à Neymar à l'entrée de la surface. Le numéro 10, pour son seul éclair du match, a glissé le ballon du gauche dans la course de Paqueta. Entre deux défenseurs, l'ancien joueur du Flamengo est parvenu à placer une frappe croisée qui a trompé Ospina (1-0, 71e). Pour célébrer son 6e but en 27 sélections, il a réalisé la danse du bonheur avec Neymar et son ami Vinicius Junior.

« C'est un moment très spécial, a-t-il ensuite confié au micro de TV Globo. Je suis ému d'inscrire le but qui nous envoie au Qatar. Je suis heureux de porter ce maillot de la seleçao, celui de Lyon aussi. Je traverse un moment de bonheur en ce moment et cette qualification est le fruit de notre travail. » Paqueta le meilleur Brésilien Ce 11e succès en 12 matches lors des qualifications ne restera pourtant pas dans les annales. Il aura longtemps été sans relief et décevant pour des Brésiliens loin du niveau affiché contre l'Uruguay le mois dernier (4-1). La faute à des Cafeteros prudents et bien décidés à gratter un point dans la course à la qualification à laquelle ils se livrent avec le Chili et l'Uruguay (désormais tous à égalités avec 16 points). En première période, seul Danilo, dont le centre contré a trouvé le poteau d'Ospina (35e), s'est montré dangereux. Après le repos, l'entrée de Vinicius Junior (à la place de Fred) a obligé Paqueta à reculer d'un cran, sans pour autant diminuer son influence, toujours plus grandissante pour sa 11e titularisation consécutive avec la seleçao. « Il a distribué le jeu avec beaucoup d'intelligence et d'assurance », écrivait le site GloboEsporte, qui lui a même attribué la meilleure note du match (7,5/10). L'Argentine en ligne de mire Mais avec un Raphinha sans réussite et un Neymar en mal d'inspiration (1 dribble réussi / 5 tentatives) et 27 ballons perdus, Paqueta n'a pas pu tout faire. Et Tite a dû réagir. Le technicien a lancé le duo Antony-Cunha (à la place de Gabriel Jesus et Raphinha, 63e), pour donner du gaz et de la vitesse à son équipe. Et c'est à la suite d'un pressing de Cunha que Tesillo a précipité sa relance. Le triangle made in L1 a fait le reste et propulsé le Brésil au Qatar pour ce qui constitue la 50e victoire de Tite à la tête de la seleção (pour 12 nuls et 5 défaites). C'est donc l'esprit libéré que les partenaires de Thiago Silva affronteront l'Argentine de Messi, mardi soir. Sans Casemiro, suspendu, mais avec la volonté de poursuivre une campagne impeccable, à défaut d'être spectaculaire. Le Chili et le Pérou vainqueurs Le Chili est allé s'imposer au Paraguay (1-0) tandis que le Pérou a dominé la Bolivie (3-0), dans le même temps. La Roja profite de la défaite de la Colombie pour reprendre la quatrième place. Les Péruviens suivent deux points derrière.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles