Foot - Qualif.CM - Espagne-Kosovo, le match de la diplomatie en qualifications pour le Mondial 2022

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Depuis que l'Espagne sait qu'elle doit se mesurer au Kosovo, non reconnu par Madrid, le duel entre les deux sélections, mercredi à Séville en qualifications pour le Mondial 2022, a pris une dimension diplomatique. Depuis que l'Espagne sait qu'elle doit affronter le Kosovo, qui n'est pas reconnu par Madrid, le match entre les deux sélections, programmé mercredi à Séville en qualifications pour le Mondial 2022, a pris une dimension diplomatique. La polémique est née lorsque la Fédération espagnole a publié le calendrier de la « Roja » pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde contre... le « territoire du Kosovo ». L'expression a suscité l'ire de la Fédération kosovare, qui a menacé de ne pas jouer si elle n'était pas autorisée à utiliser son hymne et son drapeau.
Malgré le match, l'Espagne ne changera pas sa position Au grand dam de Belgrade, qui considère toujours le Kosovo comme partie intégrante de son territoire, l'UEFA et la FIFA reconnaissent depuis 2016 le Kosovo, qui a déclaré son indépendance de la Serbie en 2008, comme un membre de plein droit. Mais des pays comme l'Espagne ou la Grèce, qui font partie du même groupe de qualifications, ou des puissances comme la Chine et la Russie, ne le reconnaissent pas. L'Espagne et la Grèce, ainsi que la Slovaquie, la Roumanie et Chypre, sont les cinq pays de l'Union européenne que le Parlement européen a de nouveau exhortés jeudi à reconnaître l'ancienne province serbe. Mais Madrid a déjà prévenu que le match n'affecterait pas sa position concernant le Kosovo. La position de l'Espagne sur le Kosovo a déjà généré des tensions dans le sport par le passé. L'Espagne a par exemple refusé d'accueillir les rencontres du tour d'élite de qualification pour les Championnats d'Europe 2019 des moins de 17 ans opposant sa sélection, la Grèce, le Kosovo et l'Ukraine, qui se sont finalement jouées à Nyon (Suisse). « Nous allons nous conformer aux règlements de la FIFA et de l'UEFA pour ce type de match » mercredi, ont assuré des sources diplomatiques et la Fédération espagnole de football (RFEF) auprès de l'AFP. Le Kosovo pourra utiliser son hymne et son drapeau au stade de La Cartuja à Séville. lire aussi Les qualifications pour la Coupe du monde 2022 zone Europe