Foot - Qualif. CM - ITA - Roberto Mancini après la victoire de l'Italie en Lituanie : « Les joueurs sont très fatigués »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le sélectionneur de l'Italie, Roberto Mancini, estime que son équipe aurait pu faire preuve de davantage de réalisme en Lituanie (2-0) mercredi, pour son troisième match de qualification à la Coupe du monde 2022. Mais il sait aussi que ses joueurs n'étaient pas en pleine possession de leurs moyens. Roberto Mancini (sélectionneur de l'Italie), après la victoire en Lituanie (2-0), au micro de la RAI : « (Sur le fait qu'il ait rejoint Marcello Lippi avec 25 matches consécutifs sans défaite) Je serais content de le rejoindre en décembre 2022 (en cas de succès à la Coupe du monde) ! Maintenant, on peut être content d'être en tête du groupe, ça fait plaisir... Mais l'objectif final c'est ça. C'était le troisième match en sept jours. Même si on a changé beaucoup de joueurs on savait que ce serait difficile parce que le terrain (synthétique) n'était pas simple. Il est clair qu'ils étaient davantage habitués à y jouer. On a fait quelques erreurs techniques avec ce terrain. « Les joueurs sont très fatigués » On a eu beaucoup d'occasions, la chose importante était de gagner. Même s'il est certain que si on avait mis toutes les occasions que nous avons eues, on aurait moins souffert. Pour nous, le verre est à moitié plein. Il y a trois jours, la Suisse a gagné 1-0 contre la Lituanie sur un terrain normal. Il faut aussi prendre en compte les conditions physiques des joueurs, qui sont très fatigués. Les matches sont difficiles. Si tu les débloques, ça va mieux, il y a plus d'espaces. » Rafael Toloi, défenseur de l'Italie « Il y a beaucoup d'émotion pour ce premier match en sélection » Rafael Toloi (défenseur de l'Italie), au micro de la RAI : « Il y a beaucoup d'émotion pour ce premier match en sélection. Je me suis intégré facilement, c'est un groupe fantastique, je suis content de faire partie de cette famille. C'était un terrain difficile, synthétique, c'était difficile de jouer rapidement. Mais l'important était de gagner, ce sont trois points importants. Être dans la liste pour l'Euro ? Je ne suis plus un petit garçon, j'ai 30 ans, j'ai essayé de faire mon maximum, je pense avoir livré un bon match. Je vais maintenant faire mon travail avec l'Atalanta, il n'y a que ça qui pourra me ramener en équipe nationale. » Stefano Sensi (milieu de l'Italie), au micro de la RAI : « Au niveau personnel c'était important, je travaille pour cela. Ce rassemblement avec la Nazionale et ces trois matches m'ont servi mentalement et physiquement. Le terrain n'était pas facile, le ballon s'arrêtait, il fallait appuyer les passes. Mais l'erreur principale était de manquer de mouvement, ça peut arriver, ce n'était pas une équipe facile. On est content de la réaction qu'on a eue en seconde période. »