Foot - Qualif. CM - Italie, Portugal, Espagne : des favoris en sursis sur la route de la Coupe du monde 2022

·3 min de lecture

L'Italie championne d'Europe en titre, le Portugal de Cristiano Ronaldo et l'Espagne, revigorée sous les ordres de Luis Enrique, n'ont pas le droit à l'erreur dans les qualifications à la Coupe du monde 2022. 

L'Italie et l'ombre de 2018

Le traumatisme de l'élimination lors des barrages en 2018 contre la Suède plane toujours sur l'Italie (0-1, 0-0). Et la réception vendredi d'une Suisse, décomplexée et en confiance, rappelle petit à petit ces mauvais souvenirs. Le champion d'Europe en titre ne jouera pas les fiers-à-bras avant de se frotter au tombeur de la France à l'Euro. Le dernier nul contre la Bulgarie (1-1) a tout changé dans le plan de marche de Roberto Mancini.

lire aussi Résultats et classement du groupe de l'Italie

Mais l'Italie peut aussi s'appuyer sur quelques certitudes. En l'absence de Verratti, blessé, la Squadra Azzurra comptera sur sa qualité collective autour de Jorginho, même si elle devra se passer d'Immobile, forfait. Les Italiens attendront donc beaucoup devant de Chiesa, leur MVP actuel. Il n'y a pas de grandes modifications avec l'équipe victorieuse de l'Euro mais la défaite en Ligue des nations, un objectif annoncé, a rappelé qu'un sacre continental n'offrait pas toutes les garanties.

Le Portugal a un joker

Comment imaginer une Coupe du monde sans l'idole Cristiano Ronaldo et ses 115 buts (record mondial) ? On n'y est pas encore mais dans ce groupe serré avec la Serbie en tête d'un point, le déplacement en Irlande jeudi ne sera pas une escapade touristique. Ce match en plus (le Portugal en a disputé un de moins que la Serbie) lui permet d'avoir un petit matelas de sécurité mais il ne faudrait pas prendre l'Irlande à la légère car une défaite là-bas contraindrait le Portugal à s'imposer lors de la dernière journée face à la Serbie.

lire aussi Résultats et classement du groupe du Portugal

Bernardo Silva s'est blessé en début de semaine mais le groupe compte sur des valeurs sûres et le retour de Joao Félix, qui ne sera pas titulaire toutefois. L'absence de Cancelo à l'Euro, pour cause de Covid-19, avait pesé sur la performance générale. Son retour offre un souffle nouveau. Au milieu, Danilo, le Parisien, a perdu sa place au profit de Palhinha. Le Portugal reste confiant. Mais il lui faudra un nul en Irlande, au moins, pour aborder sereinement le duel final.

L'Espagne, un statut à confirmer

L'Espagne recevra la Suède, leader du groupe (2 points d'avance), lors du dernier match mais les Espagnols doivent s'éviter avant un faux pas en Grèce, jeudi. Ce serait une énorme surprise de les voir finir deuxièmes de leur groupe au vu de leur Euro (demi-finaliste) et de leur Ligue des nations (finaliste).

lire aussi Résultats et classement du groupe de l'Espagne

Luis Enrique a insufflé du sang neuf, a donné une identité de jeu à cette équipe mais le fardeau d'une défaite en Suède (2-1) en septembre pèse toujours. Le sélectionneur devra faire sans Ferran Torres, Oyarzabal, Pedri, Eric Garcia et Ansu Fati, appelé puis blessé de nouveau avec le Barça. L'absence des deux premiers nommés reste un facteur déstabilisant vu leur rôle majeur devant lors de la dernière Ligue des nations.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles