Foot - Qualif. CM - L'Espagne se qualifie pour la Coupe du monde 2022 après sa victoire face à la Suède

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Espagne a assuré sa qualification pour la Coupe du monde 2022 en s'imposant face à la Suède (1-0) lors de la dernière journée du groupe B. Les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic iront en barrages. Le match : 1-0 Au coup d'envoi, l'équation était claire. L'Espagne avait son destin en main. Un nul aurait suffi pour assurer sa place à la Coupe du monde 2022. En face, la Suède n'avait d'autre choix que de gagner pour prendre la première place du groupe B et ainsi éviter la place de barragistes. Au terme d'un match où la Roja a monopolisé le ballon et où la Suède a su se créer les meilleures occasions, c'est finalement Alvaro Morata qui est venu délivrer les siens (1-0, 86e). Un résultat qui fait donc les affaires des coéquipiers de Pablo Sarabia qui valident leur billet pour le Qatar. lire aussi Le film du match Mais la Suède pourra avoir des regrets. D'abord parce qu'elle n'a jamais su réellement enflammer la rencontre mais aussi parce qu'elle s'est créé les meilleures occasions et a manqué de précision à l'image d'Emil Forsberg (16e, 39e). L'entrée en fin de rencontre de Zlatan Ibrahimovic n'a finalement rien changé malgré un peu plus de présence dans la surface. Les hommes de Janne Andersson devront passer par les barrages pour espérer se qualifier pour le Mondial. Enrique : « Cette victoire m'enlève un sacré poids » 133 En commençant la rencontre ce soir, Sergio Busquets a fêté sa 133e sélection. Il égale son nouveau coach au Barça, un certain Xavi. Le joueur : Alvaro Morata en sauveur Sur le banc au coup d'envoi, Alvaro Morata a été décisif avec la Roja dans ce match. L'attaquant de la Juventus, qui a perdu sa place en sélection au profit de Ferran Torres et Raul de Tomas ce dimanche soir, a marqué un but très important. En renard des surfaces, il a repris un ballon qui venait de fracasser la barre. Il n'avait plus qu'à pousser le ballon dans le but (86e). Son but a donné une avance confortable à son équipe. Une belle histoire pour celui qui a avoué récemment avoir été très touché par les sifflets du public espagnol pendant l'Euro et lors des derniers matches.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles