Foot - Qualif. Euro - Qualifications pour l'Euro 2020 : les enjeux des deux dernières journées

L'Equipe.fr
L’Equipe

De jeudi à mardi se disputent les deux dernières journées des qualifications pour l'Euro 2020. Qui est déjà qualifié ? Qui le sera bientôt ? Qui est menacé ? Faisons le point.Ils sont déjà qualifiésPour l'heure, six nations ont déjà réservé leur place pour le Championnat d'Europe. Il s'agit de l'Ukraine, assurée de terminer en tête de son groupe, de l'Espagne, de la Pologne, de la Belgique, de la Russie et de l'Italie, également certaine de boucler la phase en première position.Qualifications Euro 2020 : calendrier, résultats et classementsIls devraient bientôt l'êtreSi elle bat la Moldavie, ou si l'Islande ne gagne pas en Turquie, la France obtiendra officiellement le précieux sésame. Idem pour la Turquie, donc, si elle ne perd pas face à l'Islande. Dans le groupe A, l'Angleterre sera qualifiée dès jeudi avec une victoire/un nul face au Monténégro ou avec une défaite du Kosovo en République tchèque. La République tchèque, justement, passera aussi si elle prend les trois points face au Kosovo.Pourquoi les Bleus doivent faire le plein de points en novembreFinaliste de la dernière Coupe du monde, la Croatie pourra se contenter d'un nul face à la Slovaquie - à la lutte avec la Hongrie pour la deuxième place - pour espérer une nouvelle épopée l'été prochain. Même cas de figure dans le groupe G, où l'Autriche n'aura besoin que d'un nul, jeudi, face à la Macédoine du nord pour valider son billet.Enfin, dans le groupe J, la Finlande a l'occasion de finir le travail en cas de succès face au faible Liechtenstein. Un nul ou une défaite pourraient même suffire, selon les résultats de la Bosnie-Herzégovine face à l'Italie et de l'Arménie face à la Grèce.Ils restent sous la menaceLe suspense demeure - presque - entier dans le groupe C, celui des Pays-Bas et de l'Allemagne. Car les deux favoris de la poule se partagent actuellement la pole avec 15 points chacun et que tous deux doivent encore défier l'Irlande du Nord, qui est troisième à trois longueurs des deux gros morceaux. Tout pourrait tout de même être réglé dimanche : un nul des Pays-Bas en Irlande du nord et une victoire de l'Allemagne face à la Biélorussie suffiraient à qualifier les deux cadors.Dans le groupe B, celui de l'Ukraine, le Portugal ne peut plus finir leader et n'a qu'un point de marge sur la Serbie (3e). La sélection de Cristiano Ronaldo n'aura pas le droit à l'erreur, même si son calendrier lui est favorable (d'abord face à la Lituanie, dernière, puis au Luxembourg, avant-dernier).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi